10
déc
2019
Politique étrangère Articles de Politique étrangère

L’Afrique du Sud, un modèle démocratique fragilisé ? Politique étrangère, vol. 84, n° 4, hiver 2019

Les élections générales sud-africaines ont eu lieu en mai 2019. Le Congrès national africain (ANC) est sorti vainqueur, sans réunir toutefois la majorité des électeurs inscrits.

Cyril Ramaphosa, devenu président à la suite de la démission de Jacob Zuma en 2018, a été reconduit à son poste. Si l’Afrique du Sud a réussi sa transition démocratique après l’apartheid, des facteurs de fragilité suscitent des inquiétudes. On peut s’interroger sur la capacité de l’ANC à relever les défis du pays.

PLAN DE L'ARTICLE :

Une architecture démocratique fonctionnelle

Un projet démocratique altéré ?

 

Victor Magnani est chargé de projets au Centre Afrique subsaharienne de l’Ifri. Il coordonne l’Observatoire de l’Afrique australe et des Grands Lacs, en collaboration avec le ministère des Armées.

Article publié dans Politique étrangère, vol. 84, n° 4, hiver 2019.

 

L'Afrique du Sud, un modèle démocratique fragilisé?