20
mar
2014
Politique étrangère Articles de Politique étrangère

Turquie : le syndrome de Sèvres, ou la guerre qui n'en finit pas

couv_politique_étrangère_1_2014

Résumé

Le traité de Sèvres symbolise pour les Turcs la liquidation de l’Empire et l’action des puissances extérieures pour démembrer la Turquie. L’effet historique du traité survit sous forme de syndrome, justifiant une vision obsidionale de la survie nationale. Au-delà de l’actuel néo-ottomanisme, un dialogue repensé avec l’Europe pourrait peut-être donner au pays un rapport nouveau à sa mémoire et l’aider à dépasser un syndrome manié par toutes les composantes de sa classe politique.

Dorothée Schmid est responsable du programme Turquie contemporaine de l’Ifri.

Article publié dans Politique étrangère, vol. 79, n° 1, printemps 2014.

Lire l'article de Dorothée Schmid
Mots-clés
Grande Guerre Turquie