24
juil
2018
Publications hors Ifri Articles hors Ifri

Les vraies racines du problème des dépenses de défense en Allemagne

Les années 1970 furent une décennie de mouvements anti-guerre. Willy Brandt a reçu le prix Nobel de la paix pour sa politique de détente vis-à-vis du bloc de l'Est - et les dépenses de défense de l'Allemagne de l'Ouest ont culminé à 3,13% du PIB en 1975. De toute évidence, ces jours sont révolus.

war_on_the_rocks.jpeg

Aujourd'hui, les relations germano-américaines sont à un point bas, en grande partie à cause des attaques du président Donald Trump contre les dépenses de défense de l'Allemagne. Trump a fait un zoom sur l'échec de Berlin à atteindre l'objectif de 2% de l'OTAN, que l'alliance a adopté lors de son sommet du pays de Galles en 2014 en réponse à la crise en Ukraine. Le président américain insiste à plusieurs reprises sur le fait que de nombreux pays européens, l'Allemagne en particulier, n'investissent pas suffisamment dans la défense - une critique qui n'est pas nouvelle. Les demandes pour plus de dépenses allemandes ne sont plus exclusivement exprimées à Washington. Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a récemment rejoint Trump pour demander à l'Allemagne de dépenser davantage en matière de défense.

Explications de Barbara Kunz, chercheur au Cerfa de l'Ifri dans cet article publié par "War on The Rocks".

Cet article est disponible uniquement en anglais : "The Real Roots of Germany's Defense Spending Problem".

 

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
Autonomie stratégique budget de la défense Défense européenne Allemagne Etats-Unis Union européenne