picto-zonegeo_allemagne.png

Barbara KUNZ

Chercheur au Comité d'études des relations franco-allemandes (Cerfa) de l'Ifri


Domaines d'expertise: 

  • La coopération franco-allemande en matière de défense
  • La politique étrangère et de sécurité allemande
  • La France et l'Allemagne dans la PSDC et à l'OTAN
  • Politiques de sécurité des pays nordiques, notamment de la Suède
  • Questions de sécurité dans la région de la mer Baltique
  • Membre du Comité du Pilotage de l'OSCE Network of Think Tanks and Academic Institutions

 

Barbara Kunz est chercheur au Cerfa depuis avril 2015.

Titulaire d'un doctorat de Science politique de l'Université de Stockholm/Suède, Barbara Kunz est également diplômée de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris. Elle a rejoint le Cerfa après avoir travaillé pour le Centre for Baltic and East European Studies (Stockholm, Suède), la Fondation Bertelsmann (Gütersloh, Allemagne) et la Fondation Genshagen (près de Berlin, Allemagne) durant plusieurs années. Elle a en outre passé plusieurs mois au Center for Transatlantic Relations/Johns Hopkins University à Washington ainsi qu'au Centre for International Affairs à Varsovie en tant que chercheur invitée.

Langues parlées: français, anglais, allemand, suédois

Toutes mes publications
01/12/2015
Par : Barbara KUNZ

Les récents débats allemands sur l'avenir de la politique étrangère et de sécurité du pays ont suscité l'intérêt de l'étranger, notamment en France. L'évolution du discours allemand sur le rôle de l'Allemagne sur la scène internationale a pu amener certains à espérer une modification de la...

30/11/2015
Par : Barbara KUNZ

La politique étrangère révisionniste de la Russie et l’accroissement de ses capacités militaires a des conséquences considérables pour la sécurité dans la région de la mer Baltique, y compris pour la Suède.

30/09/2015
Par : Barbara KUNZ

Le but de cette étude consiste avant tout à dresser le bilan de la réflexion stratégique en France et en Allemagne. Plus concrètement, elle vise à identifier les aspects compatibles et incompatibles ainsi que le potentiel de compromis dans ces réflexions nationales en vue d’un débat sur l...

16/06/2015
Par : Barbara KUNZ

Besides the often invoked historical dimension behind Germany’s strategic culture of restraint, there are today very tangible legal reasons that prevent assertive German military interventionism (which are, of course, directly linked to the historical dimension): any intervention of the German...

Tous mes médias
15/03/2018
Par : Barbara KUNZ, interviewée dans l'émission "Avenue de l'Europe, le mag" présenté par Véronique Auger sur FranceInfo

Au chapitre de l'amitié franco-allemande, le volet de la coopération militaire n'est pas le plus simple à mettre en œuvre. Quelles réalités derrière les déclarations d'intention et la "vitrine" de la brigade franco-allemande ? Extrait du magazine "Avenue de l'Europe".

17/02/2018
Par : Barbara KUNZ, interviewée par Nathalie Guibert et Thomas Wieder pour Le Monde  
Le « contrat de coalition » signé entre les conservateurs et les sociaux-démocrates allemands, le 7 février, entretient le flou sur toutes les questions d’ordre militaire. Officiellement, tout va pour le mieux entre Paris et Berlin sur les questions de&nbsp...
07/02/2018
Par : Barbara KUNZ, citée par Frédéric Rohart dans L'Echo

La réforme de l’Union européenne est le premier point de l’accord de coalition allemand. Même s’il est vague, il s’apparente à une main tendue vers Emmanuel Macron. L’Europe va pouvoir avancer. Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, on n’attendait qu’un accord de coalition à Berlin pour ...

30/11/2017
Par : Barbara KUNZ, citée par Sabine Syfuss-Arnaud dans Challenges.

Ni les conservateurs d'Angela Merkel, ni les socio-démocrates de Martin Schulz ne voulaient gouverner à nouveau l'Allemagne ensemble . Pourtant, après l'échec des négociations avec les Verts et les libéraux, le président de la République a demandé aux deux grands partis de s...

25/11/2017
Par : Barbara KUNZ, citée par Sabine Syfuss-Arnaud dans Challenges.

Le 20 novembre la chancelière allemande a échoué à former un gouvernement de coalition. Face à cette crise, Angela Merkel, très affaiblie, a passé une semaine compliquée. Trois options se posent désormais à elle : une nouvelle grande coalition, de nouvelles élections, ou un gouvernement...