picto-thema_energie.png

Jacques LESOURNE

Président du Comité scientifique du Centre Énergie

 

Industriel et économiste français. Président de l’association Futuribles, du projet FutuRIS et du comité scientifique du programme Energie de l’Ifri. Il a été chef de service aux Charbonnages de France (1954-1957), président du groupe Sema (1958-1975), directeur du projet Interfuturs à l’ OCDE (1976-1979), président du département Economie et Gestion au CNAM, Paris, directeur-gérant du Monde (1991-1994). Il est diplômé de l’École polytechnique et de l’École des mines de Paris.

Toutes mes publications
03/02/2011

A cette question, j’aurais répondu il y a un an plutôt positivement. Aujourd’hui, je n’en suis plus si sûr. Mon relatif optimisme hier se basait sur le remplacement d’un ensemble d’opérateurs nationaux en situation de monopoles (au moins régionalement) par un oligopole d’opérateurs ayant une...

30/01/2011

Le 28 septembre 2010, Angela Merkel a annoncé la publication par son gouvernement d’un "concept de l’"énergie" décrivant la cible que souhaitait se donner la République Fédérale quant à sa consommation d’énergie en 2050.

04/11/2010

A La fin de la Seconde Guerre Mondiale, quand la France manquait d’énergie pour la reconstruction et recrutait des mineurs pour ses houillères hors de la métropole, l’idée que les choix énergétiques devaient être orientés par les coûts -quitte à gratifier d’une prime les ressources nationales-...

29/06/2010
Par : Maïté JAUREGUY-NAUDIN, Jacques LESOURNE

Quatre séries de chiffres suffisent à rendre compte des similitudes et des différences entre les évolutions de l’Europe et des Etats-Unis dans la lutte contre le changement climatique, de 1990, année de la conférence de Kyoto à 2007, dernière année disponible :

 

29/08/2008
Par : Jacques LESOURNE, (dir.)

Cette troisième monographie du programme Gouvernance européenne et géopolitique de l'énergie de l'Ifri est consacrée à la première conférence annuelle sur le thème 'External Energy Policy of the European Union'. La conférence a eu lieu du 31 janvier au 1er février 2008, à Bruxelles, au Palais...

30/05/2008

Si les émissions de gaz à effets de serre se réduisaient proportionnellement au nombre de pages des excellents rapports consacrés au sujet, le problème du changement climatique serait en passe d'être résolu. Il n'en est évidemment rien et de plus la profusion de textes qui se recouvrent...

Tous mes médias