17
déc
2019
Notes de l'Ifri Notes du Cerfa

Le terrorisme d’extrême droite en Allemagne. Une menace sous-estimée ? Notes du Cerfa, n° 151, Ifri, décembre 2019

En 2018, l'Office fédéral de la protection de la Constitution a classé 24 100 personnes en Allemagne comme extrémistes de droite, dont plus de la moitié est considérée comme « violente ». Ces chiffres traduisent un niveau de risque élevé pour l'État constitutionnel allemand, qui s'est déjà manifesté sous la forme de diverses attaques terroristes contre des étrangers, des communautés religieuses et, plus récemment, des politiciens en Allemagne.

cv_ndc_151_fr_couv.jpg

L'extrémisme de droite en Allemagne a profondément changé depuis les années 1990, ce qui rend difficile la formulation de recommandations d'action et l'élaboration de procédures de prévention. Un réseau complexe et volatil a émergé, brouillant les frontières entre le populisme de droite, l'extrémisme de droite et le terrorisme de droite. Face à ces nouveaux défis, les agences de sécurité nationale ont commencé à repenser la classification, la prévention et la lutte contre le terrorisme d'extrême droite.

Nele Katharina Wissmann a travaillé au Cerfa de septembre 2009 jusqu’à avril 2016. Depuis septembre 2016, elle est chercheur associé.

 

Cette publication est également disponible en allemand ,,Rechtsterrorismus in Deutschland. Die unterschätzte Gefahr?“.

 

Le terrorisme d'extrême droite en Allemagne. Une menace sous-estimée ?
Mots-clés
Allemagne
ISBN / ISSN: 
979-10-373-0115-4