01
sep
2020
Ramses Contributions à Ramses
Éric-André MARTIN, Maxime AUDINET, Marc JULIENNE, Christian de BOISSIEU, Maxime LEFEBVRE, Elvire FABRY, Florent MARCIACQ, Jolyon HOWORTH, Julien TOURREILLE

DOSSIER RAMSES 2021 : Europe : se refaire ou se défaire RAMSES 2021, septembre 2020

Comme toujours, le bilan européen est en demi-teinte : pâle et décisif, inévitable. Se refaire ou se défaire, se penser comme projet politique ou vivoter comme simple filet de sécurité : voilà l’option qui est devant la Conférence sur l’avenir de l’Europe.

L'Union européenne dans la crise du coronavirus, par Éric-André MARTIN (voir la vidéo)
Prise au dépourvu, comme ses États membres, par l’ampleur de la crise, l’Union européenne (UE) a d’abord montré ses divisions. Elle a, dans un deuxième temps, ébauché des réponses collectives, en particulier au niveau économique. Il reste que la crise confronte l’UE à son destin : pourra-t-elle restaurer la confiance des peuples qui lui demandent d’assurer, avec les États, leur protection ? Et les États accepteront-ils un nouveau partage des responsabilités ? L’avenir du projet européen est en cause.
 

L'euro et la crise du COVID-19, par Christian DE BOISSIEU
Beaucoup plus violente que celles qui l’ont précédée, la crise économique générée par le COVID-19 a fait l’objet de réponses économiques rapides de la part des pouvoirs publics nationaux et des institutions européennes : Commission, Banque centrale européenne (BCE), cette dernière usant de tous les instruments à sa disposition. L’euro a, dans la crise, montré une solidité qui perdurera, mais les questions de plus long terme sur sa gouvernance restent ouvertes.
 

La Conférence sur l'avenir de l'Europe, par Maxime LEFEBVRE
La fatigue institutionnelle actuelle des Européens interdira sans doute à la Conférence sur l’avenir de l’Europe de déboucher sur une modification profonde des institutions européennes, supposant un nouveau traité. Mais elle peut être le moment d’une réappropriation, par les citoyens européens, des grandes questions ouvertes : fonctionnement des institutions, modalités de la solidarité européenne, place de l’Union dans le monde.… Un espoir pour surmonter les divisions.
 

La nouvelle économie politique du Brexit, par Elvire FABRY
Les effets de la crise du COVID-19 remettent en cause le rêve du Global Britain, à l’heure d’un retour à une régionalisation des chaînes de valeur. Les membres de l’UE seront également plus attentifs au respect des règles assurant la non-distorsion de concurrence. De nombreux domaines de négociation demeurent ouverts. Au-delà de considérants techniques, c’est la future capacité, pour l’UE et le Royaume-Uni, de peser ensemble à l’international qui est en cause.
 

Existe-t-il une Europe centrale ?, par Florent MARCIACQ
Les pays du V4 affirment surtout leur solidarité dans la défense de leur souveraineté vis-à-vis des institutions européennes, et de leur intérêt à bénéficier des fonds structurels européens. En matière de politique étrangère, leurs analyses divergent à la fois vis-à-vis de Moscou et vis-à-vis de Pékin. Et leurs évolutions politiques internes ne suivent pas tout uniment la dérive vers l’illibéralisme. Bref, l’unité de façade a du mal à se traduire en poids politique spécifique et significatif.
 

Futur de l'OTAN, avenir de l'Europe, par Jolyon HOWORTH
L’OTAN connaît une crise existentielle, aucun des avenirs imaginés depuis 1990 ne pouvant résister aux défis actuels. Au-delà de l’image construite de la menace russe, les options décisives sur le futur de l’Alliance seront prises à Washington : entre le retrait, le statu quo, ou un véritable rééquilibrage interne de l’Alliance faisant une place plus grande aux Européens. Encore faudrait-il que ces derniers le souhaitent et s’en donnent les moyens.
 

États-Unis/Europe : le divorce impossible, par Julien TOURREILLE
La présidence Trump représente un point bas de la relation euro-américaine : sur la pérennité même de l’Alliance, sur les rapports avec la Chine ou la Russie. Mais la redécouverte d’intérêts communs, en particulier en matière de sécurité, devrait permettre la réaffirmation du lien transatlantique.
 

L'Europe dans la stratégie chinoise, par Marc JULIENNE
La Chine est de plus en plus présente dans les débats européens, économiques, politiques, militaires. Beaucoup craignent que des velléités politiques et stratégiques ne se dissimulent derrière les Nouvelles routes de la soie, les investissements chinois en Europe, ou l’aide sanitaire apportée pendant la crise du COVID-19.
 

L'Union européenne dans la stratégie russe, par Maxime AUDINET
La crise ukrainienne, et les sanctions qui ont suivi, ont durablement dégradé le partenariat ébauché entre Bruxelles et Moscou. Si chacun considère l’autre comme un partenaire nécessaire, les voies concrètes d’un rapprochement semblent encore éloignées, alors même que l’après-crise du COVID-19 pourrait les rendre plus nécessaires.

 

 

Revenir au sommaire du RAMSES 2021

 

L'Union européenne dans la crise du coronavirus
La nouvelle économie politique du Brexit
Mots-clés
Brexit COVID-19 OTAN Etats-Unis Union européenne
ISBN / ISSN: 
978-2-10-080585-3