picto-zonegeo_asie.png

Sophie BOISSEAU du ROCHER

Chercheur associé au Centre Asie de l'Ifri


Domaines d'expertise :

  • Questions politiques et géostratégiques en Asie du Sud-Est
  • Construction régionale de l'ASEAN
  • Relations Chine / Asie du Sud-Est (ASEAN) et leurs impact sur les équilibres globaux

 

Sophie Boisseau du Rocher, docteur en sciences politiques (Sciences Po, Paris, 1996), travaille sur les questions politiques et géostratégiques en Asie du Sud-Est. Après s’être intéressée à l’ASEAN et la construction régionale, elle poursuit ses travaux sur les relations Chine / Asie du Sud-Est (ASEAN) et leur impact sur les équilibres globaux.

Sophie Boisseau du Rocher publie dans de nombreuses revues - françaises et étrangères -. Ses ouvrages portent sur « le Cambodge, la survie d’un peuple » (Belin, Paris, 2011), « L’Asie du Sud-Est prise au piège » (Perrin, Paris, 2009) et  « L’ASEAN et la construction régionale en Asie du Sud-Est » (L’Harmattan, Paris, 1997). Elle a dirigé l’édition de l’Annuaire de l’Asie orientale à La Documentation française (2006 – 2012).

Sophie Boisseau du Rocher a enseigné à Sciences po – Paris, Sciences po – Le Havre (campus Asie), à l’IHEDN (Institut des hautes Etudes de la Défense nationale), au Collège Inter-Armé de défense ; elle a dirigé (2008 – 2011) l’Observatoire de l’Asie du Sud-Est pour le compte de la Délégation aux Affaires Stratégiques du ministère de la Défense.

Toutes mes publications
Tous mes médias
01/09/2016
Par : Sophie BOISSEAU du ROCHER, cité par Bernard Bridel dans la Tribune de Genève/24 Heures

«Aung San Suu Kyi joue gros [dans le processus de paix en Birmanie], relève Sophie Boisseau du Rocher, chercheuse au Centre Asie à l’IFRI (Institut français des relations internationales), tant la situation reste complexe sur le terrain. Sa seule bonne foi et son sourire n’y suffiront pas. Et...