03
juin
2022
Publications Briefings de l'Ifri
© Fokke Baarssen / Shutterstock
Richard LAVERGNE

L’autonomie stratégique européenne en matière d’énergie : quelle ambition, quels moyens ? Briefings de l'Ifri, 3 juin 2022

Le concept d’autonomie stratégique, promu par la France dès 2017 puis par la Commission européenne en 2021, a trouvé une justification évidente à partir de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, même s’il n’est pas suffisant pour relever tous les défis soulevés sur le moyen et long terme.

couv_lavergne_autonomie_strategique.png

•  Cette prise de conscience conduit les Européens à vouloir accélérer le déploiement d’alternatives bas carbone, au risque paradoxal de nourrir d’autres dépendances à certaines technologies, matières premières ou zones géographiques. Les plans de relance et résilience doivent éviter ce biais court-termiste et mettre l’accent sur la sécurisation des chaînes d’approvisionnement.

•  La bascule accélérée vers un système neutre en carbone est un défi pour la sécurité d’approvisionnement – électrique en particulier – et la compétitivité industrielle.

•  La crédibilité de REPowerEU dépend de la capacité à construire une stratégie industrielle sur les pompes à chaleur, le solaire, l’éolien, l’hydrogène, les solutions de stockage, le nucléaire, les métaux et les emplois qualifiés requis. La recherche des game changers pour l’Europe doit être intensifiée. Enfin, de nouveaux partenariats énergétiques doivent être établis.

L’autonomie stratégique européenne en matière d’énergie : quelle ambition, quels moyens ?
Mots-clés
Autonomie stratégique énergie Industrie Sécurité d'approvisionnement transition énergétique Union européenne
ISBN / ISSN: 
979-10-373-0547-3