13
juin
2024
Etudes de l'Ifri Focus Stratégique
Le 29 janvier 2023, à RUTJA (ESTONIE). Les militaires français, britanniques et estoniens du BattleGroup eFP ont participé à la mission BALTIC HAWK

Retour à l'Est : la France, la menace russe et la défense du "Flanc Est" de l'Europe Focus stratégique, n° 119, Ifri, juin 2024

L’invasion à grande échelle de l’Ukraine par la Russie le 24 février 2022 a précipité le Flanc Est de l’Europe dans une nouvelle phase de contestation stratégique. 

focus_119_couv_fr_page_1.png
Elle a considérablement transformé la position de la France, jusqu’alors en retrait, la conduisant à renforcer significativement sa posture de dissuasion et de défense au titre de la solidarité stratégique en Europe comme de la protection de ses intérêts de sécurité.
 
Ce revirement n’intervient pas dans un vide historique mais doit être lu au prisme d’une histoire longue qui influence encore les perceptions de son action dans la région. En effet, après avoir été un acteur de sécurité essentiel en Europe centrale et orientale durant l’entre-deux-guerres, la France s’est progressivement détournée de cet espace, d’abord dans le contexte de la guerre froide, puis à partir de 1990, de perceptions divergentes de l’environnement stratégique.
 
Tout au long de cette dernière période, les conceptions françaises vis-à-vis de la Russie d’abord, et de l’Alliance atlantique ensuite, ont été déterminantes dans l’incompréhension réciproque avec les pays du Flanc Est. Alors qu’en 2014, l’annexion de la Crimée et le déclenchement de la guerre dans le Donbass incitent Paris à infléchir progressivement sa position en participant aux actions de réassurance de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) dans le domaine aérien et terrestre, il faut attendre 2022 pour voir la France assumer pleinement les responsabilités qui étaient attendues d’elle par ses Alliés orientaux.
 
L’offensive russe en Ukraine conduit la France à revoir fondamentalement sa conception de la sécurité collective sur le Flanc Est. Trois inflexions sont à noter. La première est le durcissement du ton, qui se traduit en retour par une montée des tensions et des actions de déstabilisation russes contre la France. La seconde est la mise en place d’une politique active d’aide à l’Ukraine, avec sur le plan militaire des cessions d’équipement, un soutien matériel en flux de production, et des actions de formation. Enfin, la troisième inflexion concerne l’approche de la défense de l’Europe au sens large à travers l’appel à une Communauté politique européenne mais aussi le réinvestissement politique dans l’Alliance atlantique et la mise en avant de son rôle fondamental dans la défense collective.
 
Retour à l'Est : la France, la menace russe et la défense du "Flanc Est" de l'Europe
Mots-clés
Défense Politique de défense stratégie militaire Europe de l'Est France Pays baltes Pologne Roumanie Russie Ukraine
ISBN / ISSN: 
979-10-373-0879-5