14
sep
2022
Publications Etudes de l'Ifri
Anaïs VOY-GILLIS

Réindustrialiser la France : les défis de la transformation numérique et environnementale Études de l’Ifri, septembre 2022

Pour réussir le pari de réindustrialiser la France, les entreprises françaises et européennes doivent entreprendre un double processus de transformation numérique et environnemental, dans un contexte de concurrence internationale.

couv_voy-gillis_2022.png
Réindustrialiser la France: les défis de la transformation numérique et environnementale Télécharger
1.18 Mo

Le tissu productif français a été fragilisé par plusieurs décennies de désindustrialisation, marquées notamment par un sous-investissement dans la modernisation des sites de production. Réindustrialiser passe nécessairement par une amélioration de la productivité et une adaptation aux évolutions de la demande. L’émergence de l’économie de la fonctionnalité, le mouvement vers la personnalisation de masse, et les nouvelles exigences en matière de recomposition des chaines de valeur, sont autant d’évolutions qui appellent à repenser les processus productifs. De là, deux axes sont particulièrement structurants pour mener à bien la réindustrialisation : la transformation numérique, et la prise en compte des défis environnementaux.

Le développement du numérique et des nouvelles technologies dans les usines est clé. En échos aux programmes politiques pour « l’industrie du futur », cette transformation passe, concrètement, par l’adoption de certaines briques technologiques et une exploitation des données, comme leviers de la performance industrielle et de la réponse à la demande. Les freins à la transformation numérique en France sont encore nombreux et nécessitent un effort de pédagogie pour montrer la pertinence d’engager ce changement.

La seconde transformation revient à intégrer la question environnementale, qui devient centrale dans le modèle de développement des entreprises. Pour respecter les accords de Paris, il est nécessaire que chacun s’engage dans l’effort de décarbonation, mais pas seulement : cet enjeu nécessite une approche systémique et doit avoir une portée plus large. La préservation de biodiversité, la gestion des ressources en eau, le choix des matières ou encore la conception des produits sont des sujets centraux encore trop peu explorés. Cette adaptation, nécessaire, est donc également une opportunité significative en termes d’innovation.

Les transformations numérique et environnementale de l’industrie sont à conduire en parallèle et se répondent. Cette double transformation oblige à penser de manière conjointe politiques environnementales et industrielles afin de ne pas définir des politiques antinomiques.

Mots-clés
Industrie 4.0 réindustrialisation Transformation numérique transition écologique France Union européenne
ISBN / ISSN: 
979-10-373-0584-8