03
déc
2020
Publications Notes de l'Ifri
Torben SCHÜTZ

Revolutionary by Design: The US National Security State and Commercialization in the US Space Sector Notes de l'Ifri, décembre 2020

Le secteur spatial américain, à travers ses organisations gouvernementales et son industrie commerciale, domine la révolution spatiale, souvent appelée « New Space ». 

couv_schutz_spatial_page_1.jpg

Cela ne devrait pas surprendre. Cette étude a pour objet d’expliquer comment et pourquoi tel est le cas. Au-delà des atouts considérables dont disposent les États-Unis, à travers une base industrielle solide, un réservoir de talents et un soutien gouvernemental continu, l’innovation vraiment déterminante est la façon dont l’Administration nationale de l’aéronautique et de l’espace (NASA) – en tant qu’extension de l’appareil d’État américain pour la sécurité nationale (NSS) – assure la commercialisation de certaines de ses activités traditionnelles. Elle reproduit ainsi un modèle bien établi de soutien du gouvernement américain aux nouvelles technologies ou industries et à leur commercialisation. Le succès de la commercialisation des activités spatiales peut être attribué à des facteurs géopolitiques, au NSS en tant qu’entreprise technologique ainsi qu’à une forme d’antiétatisme. À son niveau le plus fondamental, la NASA offre à l’industrie spatiale américaine un marché, des investissements, des défis techniques, son savoir-faire et l’occasion de réaliser des expérimentations. Ceci permet en retour aux entreprises spatiales américaines de développer à la fois le produit ou le service adapté et de disposer de la confiance nécessaire pour effectuer les premiers pas sur le plan commercial.

 

Cette note est disponible en anglais uniquement : Revolutionary by Design: The US National Security State and Commercialization in the US Space Sector 

Mots-clés
Espace New Space Etats-Unis Europe