04
juin
2019
Politique étrangère Articles de Politique étrangère

La démocratisation « post-conflit » en Afrique centrale : les causes d'un échec Politique étrangère, vol. 84, n° 2, été 2019

La rédaction de Constitutions démocratiques et l'organisation d'élections ne garantissent pas un changement politique scellant une réelle fin de conflit. 

En RDC ou en Centrafrique, les anciennes élites sont toujours au pouvoir, le fonctionnement institutionnel reste une apparence de démocratie. Les acteurs internationaux ont souvent des approches dogmatiques, qui ne s'attachent pas vraiment à la reconstruction de long terme des sociétés civiles. La démocratie ne se décrète pas de l'extérieur.

 

PLAN DE L'ARTICLE :

Un mauvais départ

Un non-renouvellement de la classe politique

Un fragile mariage de convenance

Des politiques de promotion de la démocratie entre divergences, non-coordination et doutes

 

Thierry Vircoulon est chercheur associé au Centre Afrique subsaharienne de l'Ifri et enseignant à Sciences-Po Paris.

Article publié dans Politique étrangère, vol. 84, n° 2, été 2019

Mots-clés
démocratisation République centrafricaine RCA République démocratique du Congo RDC