picto-zonegeo_afrique.png

Benjamin AUGE

Chercheur associé, Centre Afrique Subsaharienne / Centre Énergie & Climat de l'Ifri


Domaines d’expertise : 

  • Pétrole, gaz, gouvernance

  • Conflits de frontière liés aux hydrocarbures

  • Diplomaties africaines et relations entre l’Afrique et le monde arabe

  • Algérie, Nigeria, Mauritanie, Angola, Ouganda, République Démocratique du Congo, Gabon, Mozambique

 

Benjamin Augé est Chercheur associé à l'Ifri depuis juin 2010. Docteur en géographie de l'Institut Français de géopolitique (Université Paris 8), il est par ailleurs le rédacteur en chef de la lettre d'informations Africa Energy Intelligence (groupe Indigo Publications). Il enseigne la géopolitique du pétrole et du gaz en Afrique à l'Université de Nouakchott en Mauritanie et à l'Instituto Nacional de Relacoes Internationais (ISRI) au Mozambique. Il est également intervenant à l'Académie diplomatique des Pays-Bas (Clingendael).

Ses recherches se focalisent sur la gouvernance des secteurs pétrolier et gazier dans les pays africains. Il s'intéresse notamment aux conflits entre les différents acteurs (locaux, nationaux, internationaux) pour le contrôle des zones pétrolières ainsi qu'aux litiges frontaliers liés aux gisements pétroliers et gaziers. Benjamin Augé travaille également sur les relations entre le continent africain et certaines puissances extérieures (Qatar, Arabie saoudite, Turquie, Cuba et Israël).

Toutes mes publications
Tous mes médias
08/12/2016
Par : Benjamin AUGE, interviewé par Blandine Hugonnet sur Radio Vatican

Les Ghanéens sont appelés aux urnes ce mercredi 7 décembre pour choisir leur président. Un scrutin qui oppose sept candidats dont le président sortant John Mahama et son rival Nana Akufo-Addo. Le chef de file du Nouveau Parti Patriotique se présente pour la troisième fois après un échec, de...

05/12/2016
Par : Benjamin AUGE, article paru sur Le Monde.fr

Après l’ouverture de la première ambassade du Niger au Qatar, en août 2015, c’est au tour du Mali d’inaugurer, en octobre, sa représentation diplomatique dans cet émirat gazier, devenu si stratégique du fait de ses gigantesques revenus. Les ouvertures de nouvelles ambassades africaines se sont...

22/07/2016
Par : Benjamin AUGE, interviewé sur Le Monde Afrique

Son père préside un pays, elle dirige un empire. Isabel dos Santos, fille du président angolais José Eduardo dos Santos, a été nommée le 2 juin à la tête du conseil d’administration de la Sonangol, la société nationale des hydrocarbures.