picto-zonegeo_afrique.png

Benjamin AUGE

Chercheur associé au Centre Afrique Subsaharienne et au Centre Énergie & Climat de l'Ifri


Domaines d’expertise : 

  • Pétrole, gaz, électricité
  • conflits de frontière liés aux hydrocarbures
  • Pays : Nigeria, Soudan, Mauritanie, Angola, Ouganda, République Démocratique du Congo, Ghana, Afrique du Sud

 

Docteur en géographie de l'Institut Français de géopolitique (université Paris 8), il est par ailleurs le rédacteur en chef de la lettre d'informations Africa Energy Intelligence (groupe Indigo Publications). Il enseigne la géopolitique du pétrole et du gaz en Afrique à l'Université de Nouakchott en Mauritanie et à l'Instituto Nacional de Relacoes Internationais (ISRI) au Mozambique. Il est également intervenant à l'Ecole de Guerre, Sciences-Po Paris ainsi qu'à l'Ecole nationale d'administration (ENA).

Ses recherches se focalisent sur la gouvernance des secteurs pétrolier, gazier et électrique dans les pays africains. Benjamin Augé s'intéresse notamment aux conflits entre les différents acteurs (locaux, nationaux, internationaux) pour le contrôle des zones pétrolières ainsi qu'aux litiges frontaliers liés aux gisements pétroliers et gaziers. Outre le Nigeria, l'Angola, le Gabon et la République du Congo, il se focalise particulièrement sur les récents et futurs pays producteurs d'hydrocarbures comme le Soudan, le Tchad, la Mauritanie, l'Ouganda, le Ghana, le Mozambique et la Tanzanie.

 

Toutes mes publications
18/12/2015

Le Nigeria a connu, grâce aux élections présidentielles et législatives du 28 mars 2015, une nouvelle alternance politique permettant le retour au pouvoir de Muhammadu Buhari, général en retraite qui fut au pouvoir...

24/09/2015

Le Nigeria, comme certains autres pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) tels que la Libye et l’Irak, a la particularité de posséder des ressources pétrolières et gazières considérables, mais les défis sécuritaires, politiques, juridiques pour les exploiter sont...

08/09/2015

Le marché des hydrocarbures est totalement mondialisé depuis des décennies. La mondialisation du marché pétrolier, contrairement à celui du gaz régi par des marchés régionaux structurés par des modes de transports (gazoducs) qui lient les clients pour le long terme, implique que toute...

03/05/2015

Le 28 avril 2015, l'élection de Muhammedu Buhari en tant que président du Nigeria, soutenu par plusieurs partis d'opposition derrière la bannière de l'All Progressives Congress (APC) a suscité beaucoup d'espoir dans une partie de la population et au sein des pays partenaires (Etats-Unis,...

05/03/2015

L'appétit des pétroliers pour l'Afrique de l'Est a bien changé depuis 2006, où les premières découvertes en Ouganda ont été mises au jour. Il reste cependant encore difficile, pour un grand nombre d'investisseurs qui s'intéressent à cette région, d'appréhender l'ampleur du phénomène.

27/02/2015

Le Nigeria entre dans un nouveau cycle électoral avec la tenue des sixièmes élections générales depuis le retour du pouvoir aux civils en 1999. Les élections étaient initialement prévues le 14 (élections présidentielles) et le 28 février 2015 (élections législatives). Le premier...

26/04/2014

Depuis les découvertes pétrolières en Ouganda en 2006, l’Afrique de l’Est est le théâtre d’une course à l’exploration d’hydrocarbures. Cependant, les réserves pétrolières d’Ouganda, celles plus récentes et plus modestes du Kenya et les quelques poches gazières en Éthiopie resteront sans...

07/04/2014

Les hommes d’affaires qui se rendent régulièrement à Lagos, Abuja ou même Port Harcourt pourraient en témoigner : le Nigeria est le marché incontournable en Afrique (banque, assurance, téléphonie, construction etc…). Premier producteur de pétrole du continent avec 2,4 millions de barils par...

25/11/2013

Historiquement premier producteur de pétrole et de gaz en Afrique - concomitamment avec le Gabon et le Nigeria -, l’Algérie reste aujourd’hui le troisième plus important producteur de pétrole sur le continent après le Nigeria et l’Angola, et de loin le premier producteur de gaz. Cependant, de...

Tous mes médias
13/10/2017
Les autorités veulent relancer l’exploration de cet hydrocarbure, malgré l’opposition de la société civile.C’est l’un des effets de la crise financière qui frappe l’Algérie. L’exploitation du gaz de schiste, perspective suspendue depuis 2015, est de nouveau à l’ordre...