17
oct
2022
Publications Briefings de l'Ifri
© EU DG INTPA

Une Alliance verte et bleue : Europe et Pacifique insulaire dans la lutte contre le changement climatique Briefings de l’Ifri, Octobre 22, 2022

Les pays insulaires océaniens ont été les premiers à ratifier l’Accord de Paris sur le climat en 2015. Il n’y a là rien d’étonnant, lorsque l’on sait que le changement climatique a des répercussions très concrètes dans ces pays depuis des années. Les Océaniens assistent à la hausse du niveau de la mer, qui met en danger l’existence même des atolls, et ils essuient des cyclones et d’autres catastrophes naturelles dont la violence ne fait que croître. Ils doivent déjà gérer de multiples conséquences du changement climatique au quotidien.

couv_pajon_oct2022_fr_page_1.png

Ils sont en première ligne de ce changement climatique et ils exhortent le reste du monde à prendre conscience de cette menace pour leur existence. Lors de la dernière Assemblée générale des Nations unies, le Gouvernement de Vanuatu, avec l’appui d’autres États, a annoncé vouloir solliciter l’avis de la Cour internationale de Justice (CIJ) sur la question du changement climatique.

L’Union européenne (UE) s’est positionnée en véritable chef de file dans les négociations internationales sur le changement climatique ; tout en s’efforçant de montrer l’exemple, elle contribue aux démarches d’atténuation et appuie les initiatives d’adaptation. Néanmoins, l’opinion publique européenne n’a sans doute véritablement pris la mesure des effets du changement climatique que l’été dernier. Les vagues de chaleur, les méga incendies et le manque d’eau, avec leurs répercussions sur la biodiversité, sur l’agriculture, mais aussi sur la santé, ont marqué la « fin de l’insouciance » pour les Européens. Cet épisode pourrait contribuer à rapprocher les Océaniens et les Européens, ces derniers étant désormais plus à même de comprendre ce que les pays insulaires du Pacifique endurent (sans oublier que ces pays sont plus exposés et disposent de moins de ressources financières pour mettre en place des solutions). Il pourrait également susciter un plus grand intérêt pour les solutions innovantes d’adaptation déployées par les Océaniens.

Les difficultés engendrées par le changement climatique exigent l’adoption d’une approche innovante et transformatrice, qui permettra d’aboutir à des résultats en matière d’atténuation et d’adaptation, ainsi que de prendre en compte les pertes et préjudices subis. L’Europe et l’Océanie, deux actrices influentes dont la coopération porte déjà ses fruits, sont désireuses d’intensifier leur collaboration pour que cette transition aboutisse à un nouveau modèle.

Ce Briefing se fonde sur les discussions menées lors du webinaire « Changement climatique : le Pacifique insulaire, 7 ans après l’Accord de Paris », organisé par le programme Océanie de l’Ifri, en partenariat avec la Communauté du Pacifique, le 20 septembre 20224. Les contributions des intervenants y sont donc mises en évidence.

Une Alliance verte et bleue : Europe et Pacifique insulaire dans la lutte contre le changement climatique
Mots-clés
changement climatique Communauté du Pacifique COP27 2022 Union européenne (UE) Europe Indo-Pacifique Pacifique insulaire
ISBN / ISSN: 
979-10-373-0603-6