26
juin
2018
Débats Séminaires et tables rondes
Paris
de 10:00 à 12:30
Cet évènement est public.
Cyril Ramaphosa a éte élu à la tête de l'African National Congress (ANC), le lundi 18 décembre 2017 à Johannesburg.
Cyril Ramaphosa a éte élu à la tête de l'African National Congress (ANC), le lundi 18 décembre 2017 à Johannesburg.

L’Afrique du Sud sous Ramaphosa. Promesses d'un renouveau ?

Les prochaines élections générales qui seront organisées en Afrique du Sud au début de l’année 2019 marqueront le vingt-cinquième anniversaire des premières élections libres et démocratiques. 

L’ANC a dominé la vie politique de manière quasi-hégémonique depuis lors. Pourtant, ses résultats suscitent des interrogations. Après la démission de Jacob Zuma peu avant le terme de son deuxième mandat, Cyril Ramaphosa est devenu le nouveau président de la République d’Afrique du Sud. Quelles sont les marges de manœuvres de la nouvelle administration pour appliquer certaines réformes envisagées ? Quels sont les rapports de force entre l’ANC et l’opposition et les ressorts mobilisés par cette dernière pour prétendre au pouvoir. Nous analyserons enfin la question de la politique étrangère sud-africaine. Quelles sont les grandes orientations de Cyril Ramaphosa pour le rayonnement diplomatique sud-africain sur le continent et au-delà ?

 

Intervenants :

Nicolas Pons-Vignon, Chercheur, Université du Witwatersrand

Victor Magnani, Chargé de projets, Institut français des relations internationales

S.E. M. Rapu Molekane, Ambassadeur de la République d'Afrique du Sud en France (TBC)

Modérateur :

Alain Antil, Directeur du Centre Afrique subsaharienne, Institut français des relations internationales

 

Les discussions se tiendront en français et en anglais

Adresse: 
27 rue de la Procession, 75015 Paris

Contact avec les organisateurs: 

Pour plus d'informations sur le débat, veuillez contacter Victor Magnani (magnani@ifri.org / 0140 61 60 23)

Publications en lien avec l'événement
15/12/2017
Par : Nicolas PONS-VIGNON

Le président Jacob Zuma a remplacé son respecté ministre des Finances, Pravin Gordhan, le 30 mars 2017. Il s’agit de la seconde tentative en deux ans (cette fois-ci réussie) de mettre à ce poste clé un responsable « conciliant » avec les projets du président.

Mots-clés
ANC Afrique australe Afrique du Sud