07
juin
2024
Politique étrangère Sommaires de Politique étrangère

Populismes et relations internationales Politique étrangère, vol. 89, n° 2, été 2024

Les populismes font florès, en Europe et ailleurs : en Argentine, peut-être demain à nouveau aux États-Unis… Que nous disent-ils de nos sociétés ? Et, s’ils arrivent au pouvoir, comment les modèlent-ils ? Leurs politiques économiques ont-elles quelques chances de succès ? Les politiques étrangères de leurs gouvernements influent-elles plus sur leur environnement, ou sur leurs propres sociétés ? Un « Trump 2 » au pouvoir à Washington serait-il totalement libre, et avec quels effets, de ses choix ?

La tragédie de Gaza interdit-elle tout espoir d’avenir ? La solution « des deux États », la seule rationnelle, peut-elle encore être mise en œuvre ? Il faudrait pour cela redessiner une géographie mise à mal par la colonisation, retrouver une voix palestinienne crédible pour une longue négociation, chercher l’acceptation de la société israélienne et qu’une communauté des puissances se manifeste réellement pour faire pression en faveur de la seule solution imaginable.

En marge des drames d’Ukraine et de Gaza, l’Afrique confirme son statut de champ ouvert à la rivalité de puissances de tous ordres : retrait de la France, hésitations américaines, avancées russes, présences de la Turquie, de l’Iran, des États du Golfe, de la Hongrie et même de l’Ukraine… Les stratégies opportunistes se multiplient : peut-on pourtant discerner là une rationalité géopolitique globale ?

Dans un entretien qui ouvre ce numéro de Politique étrangère, Thierry de Montbrial analyse une scène internationale où se trouvent mis en cause les grands instruments pensés ces dernières décennies au profit d’une gouvernance mondiale. Il s’interroge en particulier sur les effets de la guerre d’Ukraine et le destin incertain de l’Union européenne.

 

Gouvernance mondiale, Ukraine, Union européenne : Quo vadis ?, par Thierry de Montbrial

POPULISMES ET RELATIONS INTERNATIONALES

Populisme et extrême droite : de quoi parle-t-on ?, par Jean-Yves Camus

Diversité et échecs des populismes économiques, par André Cartapanis

Qu’est-ce qu’une politique étrangère populiste ?, par Sandra Destradi

Les institutions américaines et l’hypothèse « Trump 2 » : la tentation autoritaire, par Lauric Henneton

L’Argentine à l’heure du « mileisme », par Florian Vidal

ISRAËL-PALESTINE : PENSER LA PAIX ?

Israël-Palestine : une seule solution, les deux États, par Élie Barnavi (lire cet article)

Israël-Palestine : quelles géographies ?, par Michel Foucher (lire cet article)

ACTUALITÉS

Mer Rouge : changement d’ère géopolitique, par Cyrille P. Coutansais

Afrique : le nouveau Grand Jeu, par Thierry Vircoulon

Birmanie : triomphe militaire inaccessible, paix négociée improbable ?, par Christian Lechervy

REPÈRES

Paris 2024 : géopolitique des Jeux olympiques, par Jean-Baptiste Guégan

La Syrie : représailles « post-guerre civile » et rémanence du passé, par Myriam Benraad

LECTURES
Sous la responsabilité de Marc Hecker

L’enchevêtrement des crises au Sahel. Niger, Mali, Burkina Faso, de Jean-Pierre Olivier de Sardan
Le djihad de la vache. Pastoralisme et formation de l’État au Mali, de Giovanni Zanoletti
Par Alain Antil

Backfire: How Sanctions Reshape the World Against U.S. Interests, de Agathe Demarais
Par Michel Makinsky

 

Le bon de commande de Politique étrangère 2024
Le sommaire de Politique étrangère, vol. 89, n° 2, été 2024
L'éditorial de Politique étrangère, vol. 89, n° 2, été 2024
Mots-clés
Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) Bachar al-Assad Commerce international Défense européenne Diplomatie Donald Trump Extrême droite Gouvernance mondiale guerre civile guerre en Ukraine inflation Jeux Olympiques Nationalisme néo-patrimonialisme Organisation des nations unies (ONU) politique économique politique étrangère populisme soft power Argentine Birmanie Etats-Unis France Israël mer rouge Palestine Russie Sahel Syrie Union européenne
ISBN / ISSN: 
979-10-373-0808-5