Vous êtes ici

L'Ifri dans les médias

2702 Résultats
21/07/2019
Par : Alain ANTIL, Thierry VIRCOULON, Marc-Antoine PEROUSE DE MONTCLOS, invités de l'emission "Géopolitique, le débat" sur RFI

Les élections qui se déroulent en Afrique sont-elles des vecteurs qui permettent de réellement garantir la promotion des alternances démocratiques et politiques ? Bilan après plusieurs décennies d’un rituel conçu à partir de règles et de procédures de légitimation du pouvoir à l’origine...

17/07/2019
Par : Hans STARK, cité par Gwénaëlle Deboutte dans La Croix

Annegret Kramp-Karrenbauer, la présidente de la CDU, succède à Ursula von der Leyen à la tête du ministère de la Défense. Malgré ses divergences sur l’Europe avec Emmanuel Macron, elle devrait poursuivre le projet de politique de défense commune européenne. Un test pour celle qui occupera peut...

17/07/2019
Par : Tatiana KASTOUEVA-JEAN, interviewée par Pierrick Fay dans l'émission La Story pour Les Echos

Avec son président élu et réélu, la Russie a toutes les apparences d'une démocratie. Pourtant il ne fait pas bon y être dans l'opposition, les écarts de richesse y sont abyssaux et la corruption endémique. C'est ce que chronique l'écrivain et journaliste polyglotte Dmitry Glukhovsky...

11/07/2019
Par : Corentin BRUSTLEIN, cité par Pierre Alonso dans Libération

Premier bâtiment de la classe Barracuda, le nouveau SNA de la marine nationale sera lancé vendredi à Cherbourg en présence du chef de l'Etat. Le programme a pris trois ans de retard mais ce sous-marin ultra-furtif restera en service jusqu'en 2060....

11/07/2019
Par : Julien NOCETTI, interviewé par Vincent Fagot pour Le Monde

Pour Julien Nocetti, chercheur à l’Institut français des relations internationales, « les faiblesses européennes sont bien connues : divergences politiques entre Etats membres, insuffisance du capital-risque… vulnérabilité face à des stratégies de puissance d’acteurs extérieurs... »<...>

10/07/2019
Par : Corentin BRUSTLEIN, cité par Alexis Feertchak dans Le Figaro.

DÉCRYPTAGE - Iran, Corée du Nord, Russie, Chine… Le président américain n’hésite pas à utiliser le nucléaire comme levier de communication politique. Une stratégie risquée qui ne doit pas faire oublier que l’aggravation des tensions ne date pas de Trump.