19
oct
2021
Éditoriaux de l'Ifri Édito Énergie
© Photoagriculture / Shutterstock.com
Alain KARSENTY, Nicolas PICARD

Quelle stratégie européenne pour lutter contre la déforestation importée ? Edito Energie, 19 octobre 2021

L’Union européenne est le premier acteur du commerce international de produits agricoles et ses importations ont atteint 142 milliards d'euros en 2020. Parmi celles-ci, on compte des produits de base comme l’huile de palme, le bœuf, le cacao, le café ou encore le soja dont la production contribue à la déforestation et qui génèrent donc pour l’Europe un problème de « déforestation importée ».

karsenty_picard_imported_deforestation_2021_page_1.png

Actuellement, du fait de la réduction des surfaces agricoles, la couverture forestière s’accroît en Europe. Cette bonne nouvelle doit cependant être mise en perspective avec les pertes de couverture forestière auxquelles les importations européennes de denrées agricoles contribuent dans les pays tiers. Pour ces pays européens qui ont achevé leur propre transition forestière, ces pertes forestières délocalisées représentent environ un tiers des gains réalisés sur le territoire domestique. 

Cet Édito Énergie est disponible en anglais uniquement : A Strategy for Solving Europe’s Imported Deforestation Problem

Mots-clés
Agriculture climat Déforestation Pays importateurs Politique Commerciale Union européenne
ISBN / ISSN: 
979-10-373-0428-5