01
aoû
2019
Notes de l'Ifri Russie.NEI.Visions
Tir d'essai du nouveau système de missile Avangard, le 26 décembre 2018

La modernisation nucléaire russe et les "supermissiles" de Vladimir Poutine. Vraies questions et fausse posture Russie.Nei.Visions, n° 115, Ifri, août 2019

L’abandon imminent du traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI, 1987) a renforcé les préoccupations politiques et publiques au sujet de l’échec de la maîtrise des armements et d’une éventuelle relance de la course aux armements nucléaires.

couv_rnv115_fr_page_1.jpg
La modernisation nucléaire russe et les "supermissiles" de Vladimir Poutine : vraies questions et fausse posture Télécharger
1.61 Mo

Le départ de celle-ci a été donné par le président Vladimir Poutine dans son discours de mars 2018 au Parlement, dans lequel il a évoqué plusieurs nouveaux systèmes d’armes. Les investissements massifs et soutenus de la Russie dans la modernisation de son arsenal nucléaire questionnent le concept de stabilité stratégique, dont les paramètres clés doivent être repensés pour permettre de réformer la maîtrise des armements, en premier lieu en Europe. Cette modernisation coûteuse et globale a eu un impact significatif et potentiellement grave sur l’architecture de la sécurité européenne, et les annonces de Poutine concernant de nouveaux systèmes d’armes rendent la menace encore plus concrète.

Pavel Baev est professeur à l’Institut de recherche sur la paix d’Oslo (Peace Research Institute, Oslo, PRIO). Il est également chercheur senior indépendant à la Brookings Institution (Washington, DC) et chercheur associé à l’Ifri.

Mots-clés
armes nucléaires Défense Russie
ISBN / ISSN: 
979-10-373-0010-2