20
mar
2014
Politique étrangère Articles de Politique étrangère
Pierre de SENARCLENS

1914-2014 : nation et nationalisme

couv_politique_étrangère_1_2014

Résumé

Les mobilisations de la Grande Guerre poussent leurs racines dans des imaginaires nationaux façonnés par le XIXe siècle dans les pays d’Europe. Le double traumatisme des guerres mondiales engendre le déclin des nationalismes et la mise en place de nouvelles logiques de reconstruction des sociétés. La mondialisation remet encore en cause l’étroit cadre national, mais la crise actuelle de l’Union européenne montre que la démocratie a quelque mal à s’émanciper du cadre de la nation.

Pierre de Senarclens est professeur honoraire de relations internationales à l’université de Lausanne.

Article publié dans Politique étrangère, vol. 79, n° 1, printemps 2014.

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
Grande Guerre Nationalisme
Liens externes