Thomas GOMART

Directeur de l'Ifri


Expertise :

  • espace post-soviétique
  • questions énergétiques
  • questions de sécurité
  • questions numériques.

 

 

Marie Curie Fellow au Department of War Studies du King’s College (2003-2004), Visiting Fellow à l’Institut d’études de sécurité de l’Union européenne (2003), chercheur associé à l’Ifri (2002-2003), Lavoisier Fellow à l’Institut d’Etat des relations internationales de Moscou (2001), Thomas Gomart est docteur en histoire des relations internationales (Paris I Panthéon-Sorbonne) et diplômé EMBA (HEC Paris). 

Il a été directeur du développement stratégique de l'Ifri de septembre 2010 à mars 2015 et a créé le Centre Russie/NEI dont il a été le directeur de 2004 à 2013.
 

Toutes mes publications
08/06/2009

"This volume is a most timely and useful contribution to the literature on contemporary Russia and its neighborhood. Thomas Gomart and Tatiana Kastueva-Jean have brought together a fine team of established and young scholars to discuss some of the most critical domestic and foreign policy...

17/04/2009

L'ouverture de Barack Obama vers la Russie traduit une volonté de rompre avec les années Bush, qui se sont caractérisées par une profonde dégradation des relations américano-russes. Pour évaluer les chances de succès de cette ouverture, il est nécessaire de revenir sur l...

08/10/2007

La visite du président français Nicolas Sarkozy en Russie (9-10 octobre 2007) et la future présidence française dans l'Union européenne (second semestre 2008) sont l'occasion de réfléchir aux relations franco-russes et à leur articulation avec le cadre plus large des relations russo...

Tous mes médias
23/01/2019
Par : Thomas GOMART, invité de Fabienne Sintes dans "Un jour dans le monde" sur France Inter

Le président Russe, Vladimir Poutine, et Turc, Recep Tayyip Erdogan, doivent discuter de la Syrie à Moscou aujourd’hui. Erdogan cherchant à convaincre du bien-fondé de sa proposition d'une "zone de sécurité" dans le nord syrien, pour y empêcher toute autonomie Kurde.

11/11/2018
Par : Thomas GOMART, invité dans "Géopolitique le débat" sur RFI

L’élection au Brésil d’un président d’extrême-droite, raciste, misogyne et homophobe est le dernier exemple de cette vague populiste ou nationaliste qui déferle sur le monde, depuis quelques années. En jouant le peuple contre les élites, en attisant la peur de l’immigration, en dénonçant une...