30
sep
2021
Publications Etudes de l'Ifri
© Vovantarakan/Shutterstock.com

Un nouvel élan pour le captage, stockage et utilisation du carbone (CCUS) en Europe Études de l'Ifri, septembre 2021

Les années 2020 et 2021 sont des années charnières pour les technologies de captage, stockage (CCS) et/ou réutilisation du carbone (Carbon Capture, Utilization and Storage – CCUS) en Europe. Une deuxième vague de projets, bien différente de celle des années 2000, est en cours de développement. 

cornot_ccs_europe_2021_couv_page_1.png

Il y a maintenant 76 projets (y compris les démonstrateurs) en Europe dans 16 pays, à différents stades de développement, dont 13 impliquent la production d’hydrogène (H2) bas carbone. Ces projets pourraient stocker plus de 50 millions de tonnes de CO2 par an (Mt CO2/an) d’ici 2030.

En Europe, les développements s’accélèrent : les premiers projets à grande échelle seront opérationnels dès 2024. Les pays de l’Europe du Nord (Norvège, Pays-Bas et Royaume-Uni) sont les plus avancés et ont mis en place des cadres réglementaires incitatifs, annonçant plus de 5 milliards d’euros (€) de financement dans la chaîne CCS. D’autres sont en train de se mettre en place dans le reste de l’Europe. Il en faudra des centaines d’autres.

De nombreux gouvernements européens ont pris conscience que l’atteinte de la neutralité climatique ne pourra se faire sans cette solution et l’ont incluse dans leurs politiques climatiques et énergétiques en complément des puits naturels de carbone. L’objectif européen de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) d’au moins 55 % d’ici 2030 est un facteur clé d’accélération du déploiement du CCUS au cours de cette décennie. La politique européenne a intégré le CCUS dans le Pacte vert pour l’Europe. Les fonds européens soutiennent les projets initiaux, dont le Fonds pour l’innovation, qui a lancé en 2020 son premier appel à grands projets.

Les projets récents de CCS s’appuient sur une approche hubs and clusters pour réaliser des économies d’échelle et des réductions de coûts, une coopération accrue entre les gouvernements et l’industrie, ainsi que des partenariats transfrontaliers régionaux. Cette approche marque un tournant dans l’économie de la chaîne de valeur CCS par rapport aux projets précédents, basés sur une source émettrice unique et un site de stockage dédié, et constitue un déclencheur majeur pour de nouveaux investissements visant la décarbonation des pôles industriels européens.

 

Un nouvel élan pour le captage, stockage et utilisation du carbone (CCUS) en Europe
Mots-clés
Captage et stockage du carbone (CSC) Décarbonation Energie Industrie Europe
ISBN / ISSN: 
979-10-373-0422-3