07
déc
2018
Notes de l'Ifri Notes du Cerfa
Dorothée KOHLER, Jean-Daniel WEISZ

Transformation numérique de l’industrie : l’enjeu franco-allemand Notes du Cerfa, n° 145, Ifri, décembre 2018

L’enjeu de la transformation numérique de l’industrie a provoqué en France comme en Allemagne le retour de l’État et l’instauration d’une politique industrielle subsidiaire. Se sentant menacée dans son leadership industriel, l’Allemagne a mobilisé ses ressources à travers l’Industrie 4.0 en construisant une vision autour du concept de « système cyber-physique » avant de développer dans chaque Land une offre d’accompagnement. La France a de son côté forgé le concept d’Industrie du futur en suivant une logique de modernisation de l’outil de production, renforçant notamment l’automatisation et misant sur l’intégration de nouvelles briques technologiques. Les deux pays disposent désormais d’une infrastructure d’accompagnement sur leurs territoires respectifs. Les enjeux de l’Industrie 4.0 pour les systèmes de production, l’organisation du travail, les métiers, les compétences et l’emploi y sont anticipés à travers des instances de dialogue et de concertation.

NdC145_couv_transformation numérique

Mais au-delà des périmètres de chaque usine, le développement du numérique industriel bouleverse en profondeur la répartition du pouvoir au sein des branches et filières entre donneurs d’ordre, sous-traitants et prestataires des Nouvelles technologies de l’information (NTIC). Cet enjeu culmine dans la question des plateformes de services industriels qui s’imposent progressivement comme une infrastructure essentielle de l’économie. Or les effets d’échelle de ces plateformes sont largement capturés par les fournisseurs d’infrastructure dominés aujourd’hui par certains GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft).

Face à ces défis, la coopération franco-allemande a tout intérêt à s’intensifier autour de trois axes essentiels : la régulation des acteurs de plateformes pour construire un marché concurrentiel, le développement des leviers de la compétitivité relationnelle entre nos deux pays et la conduite d’une réflexion et d’une action communes sur l’avenir du travail.

Dorothée Kohler, docteur en géographie et diplômée de Sciences Po Urba, dirige KOHLER C&C, cabinet de conseil en stratégie et développement des organisations. Chercheur au Centre Marc Bloch, spécialiste de la transformation des territoires industriels allemands et français, elle poursuit sa carrière en 2001 dans l’industrie. 

Jean-Daniel Weisz, diplômé de l’EM-Lyon et docteur en économie, est expert du Mittelstand et de la transformation numérique (Industrie 4.0) en France et en Allemagne. 

 

Transformation numérique de l'industrie : l'enjeu franco-allemand
ISBN / ISSN: 
978-2-36567-953-4