Vous êtes ici

Politique intérieure – élections

Salle plénière du parlement allemand (Deutscher Bundestag)
Salle plénière du parlement allemand (Deutscher Bundestag)

L'axe de recherche Politique intérieure – élections au sein du Comité d’études des relations franco-allemande à l’Ifri, analyse la politique intérieure allemande, les dynamiques politiques internes, l’évolution du système des partis et la géographie électorale de la République fédérale d’Allemagne (RFA). Il traite également des rapports entre la sphère politique et la société et les structures économiques. Une attention particulière est portée aux processus électoraux dans les différents Länder en raison des spécificités du système fédéral allemand. Les récentes recompositions politiques, avec l’apparition de nouvelles formes de coalitions dans les Länder et à l'échelle fédérale, ainsi que les différences persistantes dans les comportements politiques entre l’est et l’ouest du pays, 30 ans après la réunification, influeront sur les évolutions politiques à l’échelle de l’État fédéral (Bund).

Le Cerfa à l’Ifri analyse les enjeux des campagnes électorales et des résultats de ces élections pour la coopération franco-allemande à l’échelle régionale et nationale et pour l’évolution de la place de l’Allemagne sur la scène européenne et internationale à travers de Notes du Cerfa et de manifestations publiques. 

Éric-André MARTIN

Secrétaire général du Comité d’études des relations franco-allemandes (Cerfa) 

...
Paul MAURICE

Chercheur, Comité d'études des relations franco-allemandes (Cerfa)

...
Marie KRPATA

Chercheuse, Comité d'études des relations franco-allemandes (Cerfa) 

...
Hans STARK

Conseiller pour les relations franco-allemandes à l'Ifri 

...
31/05/2018

Le terme « crise des réfugiés » ne fait pas l’unanimité en Allemagne ; en effet, on lui reproche de présenter les réfugiés comme étant responsables de la crise. Les événements qui sont intervenus depuis l’été 2015 devraient plutôt être qualifiés de « crise des autorités...

15/08/2014
Par : Michel DRAIN

La politique de sécurité et de défense reste toujours en Allemagne l’objet de débats publics intenses comme en témoigne la convocation du Bundestag sur la question de la livraison d’armes aux Kurdes d’Irak pour lutter contre « l’État islamique ».

Aucun résultat

01/12/2021
Par : Paul MAURICE, cité par Mathias Sonne dans Information. Article paru en danois  

Avec Olaf Scholz aux commandes, l'Allemagne durcit le ton avec la Chine et la Russie et mise sur l'« Europe stratégique souveraine » de Macron. Selon le nouveau programme gouvernemental, l'UE de demain consistera davantage à forger des alliances progressistes qu'à rallier tout le...

30/11/2021
Par : Paul MAURICE, cité par François d’Alançon dans La Croix

Le nouveau gouvernement allemand poursuivra le partage du nucléaire au sein de l’Alliance atlantique mais n’aura qu’« un statut d’observateur au traité sur l’interdiction des armes nucléaires ». Une réunion des ministres des affaires étrangères de l’Otan doit se tenir mardi 30&nbsp...

26/11/2021
Par : Paul MAURICE, cité par Clément Daniez dans L'Express

Le contrat de coalition des sociaux-démocrates, des Verts et des libéraux contient plusieurs points de convergences avec les ambitions françaises, même si l'objectif de rigueur budgétaire peut inquiéter.

26/11/2021
Par : Paul MAURICE, cité par Mathieu Pollet et Nelly Moussu dans Euractiv France

Exécutif et élus de la majorité se réjouissent de l’accord de coalition trouvé mercredi (24 novembre) en Allemagne, très aligné sur les priorités françaises, notamment sur ses ambitions pour l’UE.

25/11/2021
Par : Paul MAURICE, cité par Ferdinand Vögele sur SWR 3. Article paru en allemand

Le contrat de coalition entre le SPD, les Verts et le FDP est désormais prêt et s'intitule « Oser plus de progrès ». Mais est-ce vraiment le cas ? C'est ce que disent la politique, l'économie et les médias d'ici et d'ailleurs.

24/11/2021
Par : Paul MAURICE, cité par Clément Daniez dans L'Express

Les leaders des sociaux-démocrates, des Verts et des Libéraux ont dévoilé leur contrat de coalition. Comme prévu, Olaf Scholz devrait remplacer Angela Merkel à la chancellerie.