Vous êtes ici

Sécurité intérieure

La porosité des frontières est une des caractéristiques essentielles des relations internationales contemporaines. Elle est évidente en matière d’économie ou de communication, comme en témoignent la profusion des échanges commerciaux et la densité des réseaux d’information transfrontaliers.

Elle touche également les domaines de la défense et de la sécurité : l’impossibilité de séparer nettement les menaces internes et externes n’est d’ailleurs pas nouvelle, comme l’attestent les nombreux attentats d’origine internationale qui ont secoué la région parisienne dans les années 1970 et 1980.

Si la thématique du « continuum sécurité défense » fait l’objet d’un large consensus depuis la parution du Livre Blanc de 2008, il reste à anticiper les interactions interne-externe  à venir et à comprendre leurs implications pour la sécurité collective de la population française. L’objectif du programme « sécurité intérieure » est d’étudier plus spécifiquement :

  • Les processus de radicalisation (rôle des réseaux sociaux comme outils de radicalisation idéologique et de mobilisation informelle, apparition de nouvelles formes de contestation violente, répercussions du conflit israélo-palestinien en France)
  • Le terrorisme (évolution de la mouvance djihadiste internationale, menaces physiques et cybernétiques pesant sur les infrastructures critiques, adaptation des dispositifs de prévention et de répression)
  • Les risques technologiques et sanitaires (dispositifs d’alerte précoce, pandémies)
Marc HECKER

Chercheur au Centre des études de sécurité de l'Ifri, directeur des publications de l'Ifri et rédacteur en chef de Politique étrangère

...
03/09/2018
Par : Gustavo Eduardo ORDÓÑEZ MARTÍNEZ

Dans le contexte de l’impunité persistante de la criminalité organisée et du narcotrafic, de nombreux pays d’Amérique latine, et plus particulièrement au Mexique et en Colombie, ont fait le choix d’affecter des forces armées à des tâches de sécurité intérieure. 

02/11/2017

Dans la semaine qui avait suivi l’élection de Donald Trump, l’Ifri avait publié une étude destinée à identifier les probables changements de la politique étrangère des États-Unis. D’emblée, cette élection avait été présentée comme une bifurcation dans leur trajectoire avec des conséquences sur...

10/01/2017
Par : Marc HECKER

A la veille de l'élection présidentielle de 2017, la menace terroriste est particulièrement élevée en France. Ce texte examine l'évolution de la menace et de la réponse étatique au cours des dernières années.
 

08
fév
2018
Jeudi 08 Février 2018
de 12:30 à 14:00 - Séminaires et tables rondes

Un débat autour de Louis Gautier, Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale. Les transformations profondes de notre environnement stratégique doivent se comprendre sur la durée et à travers les ruptures technologiques.

11/04/2018
Par : Article de pour L'OBS, sur la Note de l'Ifri

Selon une étude menée sur des djihadistes condamnés en France, il existe un profil type permettant d'engager des préventions ciblées. Il y a encore quelques années, l'étude menée par le chercheur Marc Hecker, et publiée ce 10 avril par l'Institut français des relations internationales, aurait...

28/03/2018
Par : Marc HECKER, interviewé pour "L'Info du vrai" sur Canal +, sur la Note de l'Ifri. Emission présentée par Yves Calvi

Marc Hecker est à l'origine de l'étude réalisée par l'Ifri. S'il refuse de parler de profil type, il dresse tout de même une sorte de portrait robot du djihadiste français.Il en a étudié 137, tous jugés par les tribunaux français.

28/03/2018
Par : Marc HECKER, interviewé pour le JT de 20h de France 2, sur la Note de l'Ifri

C'est une étude inédite de l'Ifri sur 137 terroristes passés à l'acte en France, des jihadistes condamnés ou tués. Ont-ils des caractéristiques communes ? Selon l'Ifri, l'âge moyen des terroristes est de 26 ans. 58% sont au chômage ou en emploi précaire et 40% d'entre eux sont...