Vous êtes ici

Sécurité intérieure

Soldiers patrolling near Louvre museum. France strengthened the measures to combat crime and terrorism.

La porosité des frontières est une des caractéristiques essentielles des relations internationales contemporaines. Elle est évidente en matière d’économie ou de communication, comme en témoignent la profusion des échanges commerciaux et la densité des réseaux d’information transfrontaliers.

Elle touche également les domaines de la défense et de la sécurité : l’impossibilité de séparer nettement les menaces internes et externes n’est d’ailleurs pas nouvelle, comme l’attestent les nombreux attentats d’origine internationale qui ont secoué la région parisienne dans les années 1970 et 1980.

Si la thématique du « continuum sécurité défense » fait l’objet d’un large consensus depuis la parution du Livre Blanc de 2008, il reste à anticiper les interactions interne-externe  à venir et à comprendre leurs implications pour la sécurité collective de la population française.

Etabli au sein du Centre des études de sécurité de l’Ifri, l’objectif du programme Sécurité intérieure est d’étudier plus spécifiquement :

  • Les processus de radicalisation (rôle des réseaux sociaux comme outils de radicalisation idéologique et de mobilisation informelle, apparition de nouvelles formes de contestation violente, répercussions du conflit israélo-palestinien en France)
  • Le terrorisme (évolution de la mouvance djihadiste internationale, menaces physiques et cybernétiques pesant sur les infrastructures critiques, adaptation des dispositifs de prévention et de répression)
  • Les risques technologiques et sanitaires (dispositifs d’alerte précoce, pandémies)
Marc HECKER

Directeur de la recherche et de la valorisation, rédacteur en chef de Politique étrangère et chercheur au Centre des études de sécurité de l...

01/02/2021
Par : Marc HECKER

Cette étude est le fruit d'une enquête de terrain exceptionnelle au sein du Programme d'accompagnement individualisé et de réaffiliation sociale (PAIRS), dédié notamment à la réinsertion de djihadistes sortant de prison. Elle offre une vision nuancée de la déradicalisation et de la...

03/09/2018
Par : Gustavo Eduardo ORDÓÑEZ MARTÍNEZ

Dans le contexte de l’impunité persistante de la criminalité organisée et du narcotrafic, de nombreux pays d’Amérique latine, et plus particulièrement au Mexique et en Colombie, ont fait le choix d’affecter des forces armées à des tâches de sécurité intérieure. 

02/11/2017

Dans la semaine qui avait suivi l’élection de Donald Trump, l’Ifri avait publié une étude destinée à identifier les probables changements de la politique étrangère des États-Unis. D’emblée, cette élection avait été présentée comme une bifurcation dans leur trajectoire avec des conséquences sur...

08
fév
2018
Jeudi 08 Février 2018
de 12:30 à 14:00 - Séminaires et tables rondes

Un débat autour de Louis Gautier, Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale. Les transformations profondes de notre environnement stratégique doivent se comprendre sur la durée et à travers les ruptures technologiques.

01/02/2021
Par : Marc HECKER, cité par Bernard Gorce dans La Croix

Le chercheur Marc Hecker salue le « résultat rassurant » du programme Pairs. Sur 64 personnes condamnées pour terrorisme et accompagnées, aucune n’est retournée en prison pour de tels faits. Parmi les dizaines de condamnés pour des faits de terrorisme qui ont suivi un...

31/01/2021
Par : Margaux STIVE, article sur l'étude de Marc Hecker pour France Info

Sur les 120 personnes suivies depuis 2018 par le programme d’accompagnement des individus radicalisés, aucune n’a récidivé en matière de terrorisme, selon un rapport de l’Ifri (Institut français des relations internationales) que franceinfo révèle dimanche 31 janvier.

31/01/2021
Par : Marc HECKER, interviewé dans la Matinale de France Info

Un rapport de l'Institut français des relations internationales, effectué par Marc Hecker, montre que sur 120 personnes suivies depuis 2018 par le programme d’accompagnement des individus radicalisés, aucune n’a récidivé en matière de terrorisme.

13/12/2020
Par : Paul MAURICE, cité par Salvador Martínez Mas dans Nius. Article paru en espagnol

La France et l'Allemagne montrent leur volonté d'expulser les immigrés considérés comme « dangereux » au profit de la lutte contre les islamistes violents. Mais de telles expulsions ne sont pas toujours possibles.

03/11/2020
Par : Marc HECKER, interviewé par Yves Bourdillon pour Les Échos

L'attentat de Vienne illustre la diversité des pays européens que peuvent frapper les djihadistes désormais, de tout type de société, rapport à la laïcité ou passé historique, souligne le chercheur Marc Hecker, du Centre d'études de sécurité de l'Institut français des...