picto-thema_energie.png

Maïté de BONCOURT

Chercheur au Centre Énergie de l'Ifri de 2010 à 2014 et chercheur associé de 2014 à 2016


Domaines d'expertise:

  • Hydrocarbures conventionnels et non conventionnels
  • Géopolitique de l'Energie
  • Moyen Orient - Energie  
  • Raffinage et transport

 

Maïté de Boncourt a été chercheur au Centre Energie de l'ifri de 2010 à 2014 puis chercheur associé de 2014 à 2016. Elle a travaillé comme analyste pour une grande compagnie pétrolière et gazière à Bruxelles, où elle était entre autre en charge du suivi des politiques énergétiques européennes. Elle a également travaillé pour la Délégation de la Commission Européenne à Damas, en Syrie. Elle enseigne aussi en parrallèle les politiques énergétiques à Science Po Paris.

Sa recherche se concentre principalement sur les hydrocarbures (gaz, pétrole, "gaz de schistes", ressources non conventionnelles), les questions de géopolitique énergétique, le secteur du raffinage, et les transports. Maïté couvre plus particulièrement le Moyen Orient, le Golfe, et la Méditerranée (gouvernance de l'energie). Elle dirige l'axe de recherche sur Mediterranée Orientale.

Maïté de Boncourt est diplômée d'un Master en Affaires Européennes du Collège d'Europe (Bruges), d'un Master en Administration Publique de l'Université Catholique de Louvain (KUL, Leuven, Belgique), et d'une Maîtrise d'Histoire de Paris IV-Sorbonne. Elle parle couramment l'anglais et le français.

    Maïté de Boncourt se concentre sur l'axe hydrocarbures et également sur la région du Moyen Orient, le Golfe, et la Mediterranée Orientale. Elle analyse le developpement des hydrocarbures, les politiques énergétiques, le developpement des renouvelables, le secteur de l'electricité, et la géopolitique énergétique de la région.

    Ses travaux de recherche en cours traitent des nouvelles ressources en Méditerranée Orientale (Israël, Chypre, Liban, Syrie), et de la redistribution des cartes energetiques dans la région (nouveaux challenges pour les pays producteurs, réformes, impact des bouleversement politiques, impact du shale gas et du shale oil et des découvertes de nouvelles ressources, subventions, sanctions etc.).

    Toutes mes publications
    17/12/2015

    En Israël, les enjeux politiques internes et le contexte géopolitique jouent sans surprise un rôle important dans le développement des champs gaziers offshore. Le pays a été précurseur dans la découverte du bassin de Méditerranée orientale, grâce à la persévérance du secteur privé et le...

    05/06/2015
    Par : Maïté de BONCOURT, Constantinos TALIOTIS, Authoring team: , Kimon KERAMIDAS (Enerdata)

    La Méditerranée Orientale a fait son apparition sur la carte des grandes régions gazières avec la découverte du gisement de Tamar en 2009. Bien que le volume de gaz découvert n'en fasse pas un "game changer" au niveau mondial, les ressources potentielles pourraient malgré tout booster les...

    10/12/2013

    Les pays producteurs du Maghreb et du Moyen-Orient, traditionnellement-clé dans le paysage énergétique mondial, sont sous les feux de deux révolutions croisées : les révolutions arabes qui agitent la région, et la révolution énergétique, en d’autres termes, le bouleversement provoqué par...

    23/06/2011

    La peur de la fin du pétrole, la nécessité de réduire les émissions de CO2 pour combattre le changement climatique et le problème de l’urbanisation rampante associée aux émissions de polluants nocifs pour la santé ont conduit les gouvernements à chercher des alternatives au pétrole pour le...

    Tous mes médias