picto-thema_energie.png

Marc-Antoine EYL-MAZZEGA

Directeur du Centre Énergie & Climat de l'Ifri


Domaines d'expertise :

  • Le Green Deal européen, l’Union européenne et ses États membres
  • Les technologies et solutions bas carbone
  • Les marchés pétroliers et gaziers, les États rentiers
  • Les majors pétro-gazières et les sociétés nationales

 

Marc-Antoine Eyl-Mazzega est nommé directeur du Centre Énergie & Climat de l'Ifri à partir du 1er septembre 2017. 

Auparavant, il a travaillé six ans à l’Agence internationale de l’énergie, où il a notamment été en charge de la Russie et de l’Afrique subsaharienne, s’occupant plus particulièrement des analyses gaz et pétrole sur ces zones et des relations institutionnelles. Marc-Antoine Eyl-Mazzega a également travaillé à la Fondation Robert Schuman, où il a animé un observatoire sur l’Ukraine.  Ayant la double nationalité française et allemande, il est docteur de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris.

Toutes mes publications
Tous mes médias
25/03/2022
Par : Carole MATHIEU, Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, cités par Perrine Mouterde et Audrey Garric dans Le Monde

Officiellement, la transition énergétique reste la priorité. Mais pour se défaire des combustibles russes et répondre à l’envolée des prix de l’énergie, les grandes économies cherchent déjà à relancer la production de charbon, de pétrole et de gaz.

01/03/2022
Par : Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, interviewé par Dominique Nora pour L'Obs

Pour Marc-Antoine Eyl-Mazzega, directeur du Centre Energie & Climat de l’Institut français des Relations internationales (Ifri), les prix très élevés du pétrole et du gaz donnent à Vladimir Poutine un avantage stratégique certain dans ce conflit face une Europe que sa...

25/02/2022
Par : Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, cité par Adrien Pécout dans Le Monde

Jusque-là, la Russie a livré près de 40 % du gaz consommé par les Vingt-Sept. Loin devant les autres fournisseurs, la Norvège, l’Algérie ou les Etats-Unis. Le scénario d’une suppression totale des livraisons russes paraît peu plausible.

31/01/2022
Par : Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, interviewé par pour Le Monde

Le directeur du centre énergie & climat de l’Institut français des relations internationales, Marc-Antoine Eyl-Mazzega, estime que le monde n’est pas sorti du fossile. Il y a urgence, selon lui, à s’attaquer au charbon, au méthane, et à protéger les forêts et les océans.