06
juin
2018
Politique étrangère Articles de Politique étrangère

L’Inde de Modi : un « développement pour tous » écorné Politique étrangère, vol. 83, n° 2, été 2018

Le Bharatiya Janata Party (BJP) de Narendra Modi dispose depuis 2014 d’une majorité inédite. Son gouvernement a nettement valorisé le marché indien à l’échelle internationale.

Mais le regain d’investissements étrangers ne s’est pas vraiment traduit en taux de croissance ou en création d’emplois. Et la large base électorale du BJP pourrait souffrir du soutien du gouvernement aux extrémistes hindous, et d’un développement de la violence intercommunautaire, largement antimusulmane, qui divisent le corps social.

 

PLAN DE L'ARTICLE

Une politique séduisante pour les investisseurs étrangers, décevante pour les Indiens
    
Une valorisation réussie du marché indien à l’international

     « Les jours meilleurs » ne sont pas vraiment là

Le BJP domine la scène politique mais divise le corps social
   
  Un rouleau compresseur électoral

     Des fissures dans la base électorale élargie de 2014

     Une inquiétante marginalisation des minorités confessionnelles

 

Isabelle Saint-Mézard est maître de conférence en géopolitique de l’Asie à l’Institut français de géopolitique (IFG) de l’université de Vincennes à Saint-Denis. Elle est chercheur associé au Centre Asie de l’Ifri.

 

Article publié dans Politique étrangère, vol. 83, n° 2, été 2018

 

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
Narendra Modi Parti du peule indien BJP Inde