picto-thema_energie.png

Marc-Antoine EYL-MAZZEGA

Directeur du Centre Énergie & Climat de l'Ifri


Domaines d'expertise :

  • Le Green Deal européen, l’Union européenne et ses États membres
  • Les technologies et solutions bas carbone
  • Les marchés pétroliers et gaziers, les États rentiers
  • Les majors pétro-gazières et les sociétés nationales

 

Marc-Antoine Eyl-Mazzega est nommé directeur du Centre Énergie & Climat de l'Ifri à partir du 1er septembre 2017. 

Auparavant, il a travaillé six ans à l’Agence internationale de l’énergie, où il a notamment été en charge de la Russie et de l’Afrique subsaharienne, s’occupant plus particulièrement des analyses gaz et pétrole sur ces zones et des relations institutionnelles. Marc-Antoine Eyl-Mazzega a également travaillé à la Fondation Robert Schuman, où il a animé un observatoire sur l’Ukraine.  Ayant la double nationalité française et allemande, il est docteur de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris.

Toutes mes publications
02/04/2021

Pour limiter le réchauffement climatique bien en deçà de + 2° C, il n’y a pas d’autre choix que d’arrêter immédiatement toute nouvelle mise en chantier de centrale à charbon et d’accélérer la fermeture du parc actuellement en fonctionnement. 

14/10/2020
Par : Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, Carole MATHIEU, Eloïse COUFFON

Si les années 2010 ont permis la mise en place des jalons de la décarbonation du secteur électrique dans l’Union européenne (UE), les années 2020 sont celles de la décarbonation accélérée du secteur du transport routier. La transition vers la mobilité routière propre provoque ou accompagne des...

01/09/2020
Par : Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, Hugo LE PICARD, Thibaud VOÏTA, Dominique KEROUEDAN, Florian KASTLER, Christian de PERTHUIS, Rodolfo LACY, Pierre-Marie AUBERT, Jacques VÉRON

Le virus est emblématique de la mondialisation : nul ne contrôle ni ne maîtrise sa circulation. Qui gouverne ? Il n'y a pas de gouvernance spécifique du "transversal", des questions mondialisées : santé, environnement, techniques informationnelles...

27/04/2020

Les crises du Covid-19 ont fini par rattraper la Russie. Elles invitent à repenser sa stratégie de sécurité, qui se concentre sur des adversaires militaires et politiques, mais ignore les risques liées aux multiples dégradations environnementales.

 

26/03/2020

La pandémie de coronavirus agit comme un double catalyseur. De manière visible, elle teste la résilience de l’Union européenne (UE) et de ses membres, tiraillés entre la Chine d’où est parti le virus et les États-Unis où il arrive. 

03/03/2020

Les prochaines étapes du Green Deal européen sont la loi climat, le plan d’action économie circulaire, les objectifs intermédiaires 2030, la stratégie industrielle, la stratégie biodiversité et la réforme du système communautaire d'échange de quotas d'émission (SEQE). La...

14/01/2020

Alors que les acteurs français du nucléaire civil procèdent à un diagnostic complet de la filière pour pallier les déboires et établir les conditions d’une relance des constructions de réacteurs, la dimension stratégique du nucléaire civil doit impérativement être prise en compte. 

01/07/2019

La production d’électricité au charbon représente 19 % de la production européenne, 18 % des émissions de CO2 du secteur énergétique. Avec environ 200 centrales thermiques au charbon opérationnelles dans l’Union européenne (UE) et 128 mines en activités, le secteur...

Tous mes médias
02/04/2021
Par : Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, cité par Alain Barluet dans Le Figaro  

Le gaz, ou plus exactement Gazprom, groupe tentaculaire employant plus de 400 000 personnes et qui, au-delà de son "coeur de métier" étend ses activités protéiformes de l'industrie au sport, du pétrole à la banque et aux médias. Un véritable "État dans l'État", dont Vladimir Poutine, sitôt...

01/04/2021
Par : Tatiana KASTOUEVA-JEAN, Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, cités par Isabelle Lasserre dans Le Figaro

Les exportations en ressources énergétiques et le projet Nord Stream sont un moyen pour le Kremlin d'exercer son influence en Europe de perser sur la relation transatlantique. Pour les Américains comme pour les pays d'Europe orientale, le gazoduc est un moyen économique et politique de...

11/03/2021
Par : Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, interviewé par Nabil Wakim pour Le Monde

Après la catastrophe, l’industrie nucléaire a connu un frein important au niveau mondial, sans pour autant être en voie d’extinction, explique le directeur du centre énergie de l’Institut français des relations internationales.

27/02/2021
Par : Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, invité d'Olivier Henrion dans « La semaine de l’Europe » sur la RTBF

Face à la crise climatique, l’Union européenne s’est fixé pour objectif d’atteindre la neutralité carbone pour 2050, de mettre en œuvre les changements nécessaires à atteindre ce cap.

26/02/2021
Par : Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, cité par Nabil Wakim dans Le Monde

Le chantier du pipeline qui doit relier la Russie à l’Allemagne est déjà bien avancé. Berlin s’arc-boute sur ce projet dénoncé par les pays les plus critiques envers Moscou, qui redoublent d’arguments avec l’affaire Navalny.

10/02/2021
Par : Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, cité par Aurélie Barbaux dans L'Usine Nouvelle

La lutte contre le réchauffement climatique devait être l’occasion d’un nouveau printemps du nucléaire, énergie décarbonée, après l’hiver qui a suivi la catastrophe de Fukushima. C’était sans compter les freins économiques et les changements d'usages, qui poussent le nucléaire à se réinventer,...

03/02/2021
Par : Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, Tatiana KASTOUEVA-JEAN, cités par Catherine Chatignoux dans Les Echos

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell est attendu jeudi à Moscou, où il entend dénoncer le traitement « inacceptable » infligé à l'opposant Alexeï Navalny. Mais il n'est pas question d'utiliser le projet du gazoduc Nord Stream 2 pour faire pression sur Vladimir Poutine....