Vous êtes ici

Dissuasion et prolifération

Le lancement d'un missile balistique depuis l'eau

A rebours des espoirs nés de la chute du Mur de Berlin voyant dans l’arme nucléaire le symbole d’une ère révolue, ou même des ambitions plus pragmatiques exposées en 2009 dans le discours de Prague de Barack Obama, la perspective d’une élimination des armes nucléaires apparaît lointaine, et en décalage avec les bouleversements géopolitiques profonds que connaît le système international – redistribution de la puissance au profit des pays émergents, avenir incertain du lien transatlantique, rivalités territoriales persistantes et déstabilisation du pourtour méditerranéen et du Moyen-Orient…

Etabli au sein du Centre des études de sécurité de l’Ifri, le programme Dissuasion et prolifération a vocation à éclairer le débat public sur une problématique complexe mêlant des dimensions techniques, régionales, diplomatiques et budgétaires. La place du nucléaire doit être en effet appréhendée dans les équilibres de puissance contemporains globaux et régionaux, ainsi que dans les stratégies des puissances nucléaires comme des candidats éventuels à la prolifération. A cette fin, le programme produit et diffuse des analyses approfondies examinant les postures nationales et les stratégies adossées aux armes nucléaires, les efforts multilatéraux de réduction des arsenaux et de renforcement du régime de non-prolifération, ou encore le développement de capacités stratégiques associées aux missions de dissuasion (frappe stratégique rapide et défense antimissile balistique).

Le programme Dissuasion et Prolifération de l'Ifri anime également, en partenariat avec la Fondation pour la Recherche Stratégique, le Réseau Nucléaire et Stratégie - Nouvelle Génération destiné aux étudiants et jeunes professionnels intéressés en vue d’approfondir leur formation, et de nourrir leur réflexion, sur les questions nucléaires militaires, en particulier la dissuasion ainsi que la non-prolifération.

Elie TENENBAUM

Chercheur, Directeur du Centre des Études de Sécurité de l'Ifri 

...
Héloïse FAYET

Chercheuse et responsable du programme Dissuasion et prolifération, Centre des Etudes de Sécurité de l'Ifri

...
Jean-Louis LOZIER

Conseiller du Centre des études de sécurité de l'Ifri

...
18/05/2018
Par : Thomas GOMART, Robin NIBLETT, Daniela SCHWARZER, Nathalie TOCCI

La décision du président des États-Unis, Donald Trump, de se retirer du Joint Comprehensive Plan of Action (JCPOA), signé avec l’Iran en juillet 2015, provoque une détérioration brutale de la sécurité régionale et internationale. Elle accentue le risque d’une course aux armements...

29/11/2017

L’Irak se relèvera-t-il, et comment, de décennies de dictature, d’une invasion américaine, d’une guerre civile, de la parcellisation aujourd’hui imposée entre milices, communautés, djihadistes, et influences extérieures ? Le dossier central de ce numéro s’interroge sur l’avenir de l’État...

29/11/2017
Par : Antoine BONDAZ

Depuis l’arrivée au pouvoir de Kim Jong-Un, le régime nord-coréen a considérablement renforcé ses capacités nucléaires et balistiques. L’arsenal nucléaire nord-coréen apparaît désormais consubstantiel au régime.

24/11/2017

Depuis quelques années un débat sur d’éventuels scénarios d’emploi limité d’armes nucléaires est réapparu aux États-Unis. Les pratiques russes d’intimidation nucléaire depuis 2014 et les tensions grandissantes sur la péninsule coréenne ont amené Washington à s’interroger sur sa propre capacité...

01/09/2017

Le président Obama est arrivé à la Maison Blanche en portant un agenda extrêmement ambitieux dans le domaine nucléaire, symbolisé par le discours prononcé à Prague en 2009 et récompensé par le prix Nobel de la Paix. 

22/06/2017
Par : Boris TOUCAS

Lorsque fut signé l’accord de 1994 sur la dénucléarisation de la Corée du Nord, incluant la fourniture à ce pays d’une aide humanitaire et nucléaire civile en échange d’un retour aux garanties du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), les États-Unis menaçaient déjà de...

07/02/2017
Par : William ALBERQUE

La Russie a récemment accusé les Etats-Unis et leurs alliés au sein de l’OTAN de violer le Traité de non-prolifération (TNP), invoquant que ce dernier n’autoriserait pas les arrangements pour le partage du nucléaire actuellement en vigueur dans l’Alliance.

03/11/2016
Par : Rémy HEMEZ

Depuis plusieurs année, de très importants débats ont lieu en Corée du Sud autour de l'opportunité, ou non, d'avoir une batterie antimissile THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) américaine déployée sur la péninsule.

08
fév
2018
Jeudi 08 Février 2018
de 12:30 à 14:00 - Séminaires et tables rondes

Un débat autour de Louis Gautier, Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale. Les transformations profondes de notre environnement stratégique doivent se comprendre sur la durée et à travers les ruptures technologiques.

12/06/2023
Par : Héloïse FAYET, citée par Françoise Berlaimont sur RTBF

Les arsenaux nucléaires de plusieurs pays, de la Chine en particulier, ont augmenté en 2022. "Nous approchons, ou peut-être avons-nous déjà atteint, la fin d’une longue période de déclin du nombre d’armes nucléaires à travers le monde", constatent les chercheurs de l’Institut international de...

31/05/2023
Par : Héloïse FAYET, interviewée par Matthieu Bonhomme et Song Kwang Woo du Asahi Shimbun 

Dans le contexte de la guerre en Ukraine menée par la Russie, l'Union européenne a dû revoir sa politique de défense et de sécurité. Comment la France, seul membre de l'Union européenne possédant l'arme nucléaire, perçoit-elle les efforts en termes de désarmement ?

 

10/04/2023
Par : Héloïse FAYET, interviewée par Simon Desplanque pour le podcast "20 minutes pour comprendre"

L'invasion de l'Ukraine a ravivé, au sein du grand public, une crainte que l'on pensait d'un autre temps : celle d'une guerre nucléaire entre l'OTAN et la Russie. Dans cet épisode, Héloïse Fayet, coordinatrice du programme prolifération et dissuasion de l'Ifri, revient sur les...

01/03/2023
Par : Héloïse FAYET, interviewée par Jeanne Sénéchal pour Le Figaro

Pour Héloïse Fayet, de l'Institut français des relations internationales, si l'Iran pouvait fabriquer suffisamment de matière fissile en douze jours, le processus pour acquérir une bombe nucléaire prendrait encore un ou deux ans.

01/03/2023
Par : Héloïse FAYET, intervenue sur le JT de 20h de France 2

Jusqu'où l'Iran va-t-il poursuivre son programme nucléaire ? La République islamique a franchi un stade jamais atteint selon l'AIEA. Le gendarme du nucléaire a détecté des particules d'uranium enrichi à 83,7 %, c'est-à-dire juste en-dessous du seuil de 90 % nécessaire à la fabrication de l...