picto-thema_migration.png

Matthieu TARDIS

Chercheur au Centre migrations et citoyennetés de l'Ifri

 

Matthieu Tardis a rejoint le centre migrations et citoyennetés de l’Ifri en février 2015. Diplômé de l’Institut des hautes études européennes de Strasbourg, il a également étudié dans les universités de droit de Bordeaux et d’Oslo. Au sein d’une organisation française d’aide aux réfugiés, Matthieu Tardis a notamment contribué au renforcement de l’expertise sur les politiques d’immigration en France, en Europe ainsi qu’en Tunisie par le biais d’études et de projets européens et internationaux.

Ses axes de recherche comprennent l’asile, l’intégration et les migrations internationales ainsi que leurs impacts sur les politiques européennes.  

Toutes mes publications
02/11/2017

Dans la semaine qui avait suivi l’élection de Donald Trump, l’Ifri avait publié une étude destinée à identifier les probables changements de la politique étrangère des États-Unis. D’emblée, cette élection avait été présentée comme une bifurcation dans leur trajectoire avec des conséquences sur...

27/07/2017

Le 12 juillet 2017, le Premier ministre a présenté le plan d’action du gouvernement sur l’asile et l’immigration. Ce plan a fait l’objet de nombreuses critiques alors même que la situation sur le terrain est à nouveau extrêmement difficile depuis le début du printemps.

31/03/2017

L'actuelle campagne électorale en France a créé une situation inédite faite d’un mélange d’imprévisibilité et d’outrance sans vraiment tenir compte des ruptures intervenues en moins d’un an : Brexit, tentative de coup d’État en Turquie, élection de Donald Trump, reprise d’Alep par Bachar...

21/12/2016
Par : Christophe BERTOSSI, Matthieu TARDIS, Patrick KLUGMAN, Georges DERTILIS, Catherine PERRON, Evelyne RIBERT, Philip RUDGE

À la différence d’autres sociétés d’immigration comme les États-Unis, le Canada ou l’Australie, l’Europe n’a pas fait des migrations un élément central des récits au fondement de son identité commune. Chaque pays entretient ainsi un rapport particulier à son histoire migratoire et à la manière...

16/11/2016

Quelle politique étrangère Donald Trump conduira-t-il ? Une semaine après l’élection présidentielle américaine, les chercheurs de l’Ifri se mobilisent pour répondre à cette question. L’étude regroupe 14 contributions et couvre un large spectre de sujets, de l’avenir des relations entre...

Tous mes médias
17/01/2018
Par : Matthieu TARDIS, cité par Lise Verbeke sur France Culture

Environ 600 migrants sont toujours à Calais dans l’espoir de traverser la Manche pour rejoindre l’Angleterre. Un "London calling" qui les pousse à prendre d’énormes risques. Même s’ils sont moins nombreux, pourquoi le Royaume-Uni attire encore et toujours ?

01/12/2017
Par : Matthieu TARDIS, interviewé par African Medias (AFP)

Les “opérations d’évacuation d’urgence”, annoncées par Emmanuel Macron pour sortir de Libye des victimes de trafiquants paraissent “très compliquées” sur le plan logistique, selon Matthieu Tardis, chercheur au Centre migrations et citoyennetés de l'Ifri.

31/01/2017
Par : Matthieu TARDIS, cité par Jean-Baptiste François dans La Croix

L’Union européenne a vivement critiqué le décret de Donald Trump fermant l’entrée des États-Unis à des ressortissants de pays à majorité musulmane. Malgré cette fermeture sensible, les États-Unis resteront cette année le principal acteur de la réinstallation des réfugiés sur son sol.

09/09/2016
Par : Matthieu TARDIS, interview parue sur le portail d'information en ligne Toute l'Europe

Il y a un an, l'Union européenne était confrontée à l'une des plus importantes crises migratoires de son histoire. Un drame aux portes de l'Europe symbolisé par la mort d'Aylan, un enfant syrien retrouvé noyé sur une plage turque alors que sa famille tentait de rejoindre la Grèce et dont la...

05/07/2016
Par : Matthieu TARDIS,  dans La Croix, cité par Jean-Baptiste François.

Malgré les voix qui s’élèvent en France pour un rétablissement du contrôle aux frontières en Angleterre, il n’y aura pas de retour sur les accords bilatéraux entre la France et la Grande-Bretagne. Paris plaide plutôt pour l’organisation de l’immigration légale entre les deux pays.

16/03/2016
Par : Matthieu TARDIS, interviewé par Pierre Cochez dans LA CROIX

Les grandes lignes du projet d’accord, tel qu’il se présente, remettent en cause la conception européenne du droit d’asile et des droits de l’homme. Nous avons, pour l’instant, une conception individuelle et territoriale du droit d’asile : chaque cas, syrien ou pas, doit...