Vous êtes ici

Moyen Orient / Maghreb

shutterstock_453828670.jpg

Du Maroc à l’Arabie saoudite, les destabilisations internes, les redécoupages d’Etats, l’affirmation de nouvelles puissances régionales sont à l’œuvre, dans une région qui demeure centrale pour toutes les puissances de la planète.

Le programme Moyen-Orient / Maghreb de l’Ifri fournit une expertise sur l’évolution des systèmes politiques, ds sociétés et des économies de la région. Il se focalise d’une part sur les évolutions au Maghreb (insertion du Maghreb dans les circuits mondiaux, relations politiques et économiques avec l’Europe et avec l’Afrique sub-saharienne…) ; d’autre part sur les dynamiques du Levant (influences turque et iranienne, risque de somalisation des Etats de la région, recompositions diplomatiques…).

Dorothée SCHMID
Chercheur, Responsable du programme Turquie contemporaine et Moyen-Orient de l'Ifri
...
Adel BAKAWAN

Chercheur associé, programme Turquie contemporaine et Moyen-Orient de l'Ifri

...
Denis BAUCHARD

Conseiller pour l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient

...
Galip DALAY

Chercheur associé, programme Turquie contemporaine et Moyen-Orient de l'Ifri

...
Dalia GHANEM

Chercheur associé, programme Turquie contemporaine et Moyen-Orient de l'Ifri

...
03/05/2017

À la veille d’une importante échéance politique française, le groupe Avicenne a entrepris une réflexion sur le Maghreb et le Moyen-Orient en plein bouleversement et plus précisément sur la région qui, du Maroc à l’Iran en passant par la Syrie, est la plus affectée par les différentes...

31/03/2017

L'actuelle campagne électorale en France a créé une situation inédite faite d’un mélange d’imprévisibilité et d’outrance sans vraiment tenir compte des ruptures intervenues en moins d’un an : Brexit, tentative de coup d’État en Turquie, élection de Donald Trump, reprise d’Alep par Bachar...

16/11/2016

Quelle politique étrangère Donald Trump conduira-t-il ? Une semaine après l’élection présidentielle américaine, les chercheurs de l’Ifri se mobilisent pour répondre à cette question. L’étude regroupe 14 contributions et couvre un large spectre de sujets, de l’avenir des relations entre...

15
oct
2015
Jeudi 15 Octobre 2015
de 18:00 à 19:30 - Conférences

Elections législatives rejouées in extremis, opérations militaires menées simultanément contre le PKK et contre Daech, début de crise humanitaire autour des réfugiés syriens : la Turquie connaît depuis quelques mois une sérieuse montée en tension. La contagion des crises...

25
juin
2014
Mercredi 25 Juin 2014
de 08:30 à 10:30 - Séminaires et tables rondes

Depuis quelques années, le Moyen-Orient a connu des crises économiques et politiques qui ont eu des conséquences significatives pour les sociétés et les économies de la région. Le printemps arabe, la récession globale, l'exploitation de nouvelles ressources énergétiques et autres...

07/10/2019
Par : Adel BAKAWAN, propos recueillis par Agnès Rotivel pour La Croix

Doit-on « se préparer au pire » dans le nord de la Syrie ? le point de vue d’Adel Bakawan (1), sociologue, directeur du centre de sociologie de l’Irak (CSI), université de Soran, chercheur associé à l’Institut français des relations internationales (IFRI).

07/10/2019
Par : Adel BAKAWAN, cité par Pierre Alonso, Frédéric Autran et Célian Macé dans Libération

La Maison Blanche a annoncé dimanche le retrait de ses troupes, ce qui pourrait entraîner une déstabilisation de toute la région. Alliées de longue date des Etats-Unis dans la lutte antijihadiste, les forces kurdes se retrouvent sans soutien, en première ligne face à un...

14/06/2019
Par : Denis BAUCHARD, interviewé par Paul Véronique pour L'Express

L'attaque de deux pétroliers en mer d'Oman accentue encore les tensions entre Washington et Téhéran, dans un contexte déjà explosif. La tension monte encore d'un cran entre les États-Unis et l'Iran. Jeudi, deux pétroliers ont été la cible d'une attaque indéterminée en mer d'Oman dans...

16/04/2019
Par : Denis BAUCHARD, cité par Virginie Robert dans Les Echos

Les pouvoirs du président sont étendus et un amendement allonge la durée de son mandat à la tête du pays comme sa capacité à se représenter. Les ONG dénoncent « un glissement vers une forme de totalitarisme ». Par ailleurs, les relations avec les alliés étrangers du pays se dégradent...