Vous êtes ici

Moyen Orient / Maghreb

shutterstock_453828670.jpg

Du Maroc à l’Arabie saoudite, les destabilisations internes, les redécoupages d’Etats, l’affirmation de nouvelles puissances régionales sont à l’œuvre, dans une région qui demeure centrale pour toutes les puissances de la planète.

Le programme Moyen-Orient / Maghreb de l’Ifri fournit une expertise sur l’évolution des systèmes politiques, ds sociétés et des économies de la région. Il se focalise d’une part sur les évolutions au Maghreb (insertion du Maghreb dans les circuits mondiaux, relations politiques et économiques avec l’Europe et avec l’Afrique sub-saharienne…) ; d’autre part sur les dynamiques du Levant (influences turque et iranienne, risque de somalisation des Etats de la région, recompositions diplomatiques…).

Dorothée SCHMID
Chercheur, Responsable du programme Turquie contemporaine et Moyen-Orient de l'Ifri
...
Amr ABDELRAHIM

Chercheur, programme Turquie contemporaine et Moyen-Orient de l'Ifri

...
Adel BAKAWAN

Chercheur associé, programme Turquie contemporaine et Moyen-Orient de l'Ifri

...
Denis BAUCHARD

Conseiller pour l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient

...
Galip DALAY

Chercheur associé, programme Turquie contemporaine et Moyen-Orient de l'Ifri

...
Jean-Loup SAMAAN

Ancien Chercheur associé, Programme Turquie contemporaine et Moyen-Orient de l'Ifri

...
22/08/2016

« On comprend parfaitement que tout ne dépend pas des États-Unis. Une part importante de responsabilité repose sur les épaules d’autres acteurs essentiels dans l’arène internationale, parmi lesquels une place éminente appartient à la Russie.(1) » 

06/07/2016
Par : Shany MOR

Quelle est la place propre à la prise de décision de guerre ou de paix dans une démocratie ? Sur ce sujet, il est étonnamment très difficile de trouver un consensus, tant en théorie qu'en pratique....

06/06/2016
Par : Ekaterina STEPANOVA

En intervenant militairement en Syrie, la Russie n’a pas cherché à s’affirmer comme une puissance hégémonique au Moyen-Orient. Loin de promouvoir l’unilatéralisme, Moscou défend en fait le multilatéralisme. La démonstration de force en Syrie avait notamment pour but de faire comprendre aux...

17/12/2015

En Israël, les enjeux politiques internes et le contexte géopolitique jouent sans surprise un rôle important dans le développement des champs gaziers offshore. Le pays a été précurseur dans la découverte du bassin de Méditerranée orientale, grâce à la persévérance du secteur privé et le...

18/09/2015

L’histoire se répéterait-elle ? En 1956, le coup d’éclat diplomatique de l’URSS lors de la crise de Suez détourna l’attention des Occidentaux de la répression de l’insurrection de Budapest par l’Armée rouge. Six décennies plus tard, l’affirmation russe en Syrie se produit alors même que se...

Aucun résultat

16/04/2021
Par : Denis BAUCHARD, article paru sur Boulevard Extérieur

La politique américaine au Moyen-Orient semble placée sous le signe de la continuité, mais le ton et les méthodes ont changé. Ce changement affecte notamment les relations des Etats-Unis avec l’Arabie saoudite, la Turquie et Israël. La principale rupture concerne la volonté du président Biden...

15/09/2020
Par : Denis BAUCHARD, interrogé par Virginie Robert dans Les Echos

En se rapprochant du plus fidèle allié des Etats-Unis au Moyen-Orient, les Emirats arabes unis tentent d'arrimer leur sécurité à Washington alors que le retrait américain de la région est en train de s'écrire, explique Denis Bauchard, conseiller à l'Ifri.

13/09/2020
Par : Denis BAUCHARD, entretien paru dans Le Figaro. Propos recuellis par

L’ancien ambassadeur Denis Bauchard, conseiller à l’Institut français pour les relations internationales pour le Moyen-Orient, explique pourquoi Paris s’oppose à la politique musclée de Washington sur le dossier du nucléaire iranien.

20/07/2020
Par : Dorothée SCHMID, interviewée par Hamza Ouarb pour Le Parisien 

Champion de Turquie, dimanche, pour la première fois de son histoire, Başakşehir, a battu en brèche la suprématie des trois autres grands clubs stambouliotes. Il doit aussi, sa réussite à un personnage : le président Recep Tayyip Erdogan. 

 

06/07/2020
Par : Dorothée SCHMID, citée par Linda Lefebvre dans Paris Match

Plus d'un an après l'offensive du maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l'Est, le destin de la Libye apparaît plus que jamais semblable à celui de la Syrie. Négociations internationales ratées, interventions de puissances concurrentes et emploi de miliciens étrangers. Le spectre d'une crise...