Vous êtes ici

Migrations et Citoyennetés

image_-_illustration_cmc.png

Les migrations internationales occupent aujourd'hui une place centrale dans les politiques et les débats publics dans de nombreuses régions du monde, y compris en Europe.

En créant le programme Migrations en 2005, puis le Centre migrations et citoyennetés en 2011, l’Ifri a été le premier institut de recherche à analyser le phénomène migratoire et les pratiques de la citoyenneté comme des sujets de relations internationales. Face à une question complexe qui polarise les opinions, le Centre migrations et citoyennetés a pour ambition de mieux structurer le débat et la recherche dans un cadre indépendant et apaisé. Les travaux du Centre s’adressent à tous les acteurs des migrations qu’ils soient politiques, institutionnels, associatifs et économiques aux niveaux local, national, européen et international.

 

Le Centre migrations et citoyennetés propose une approche unique en France des questions migratoires et de citoyenneté :

  • des travaux à la croisée de la recherche académique, de l’aide à la prise de décision et du renforcement des capacités des acteurs de terrain ;
  • une analyse des distances et tensions entre politiques publiques et réalités de terrain ;
  • une recherche multidisciplinaire mêlant sociologie, science politique et droit ;
  • une méthodologie originale spécifique qui implique de manière active et dynamique les acteurs concernés par ces questions: élus locaux, ONG, entreprises, décideurs politiques, migrants et habitants de quartiers populaires, etc. Ces acteurs sont autant les destinataires que les participants aux travaux de recherche du Centre.
Christophe BERTOSSI

Chercheur (HDR), Directeur du Centre migrations et citoyennetés de l'Ifri

...
Matthieu TARDIS

Chercheur, Centre migrations et citoyennetés de l'Ifri

...
Daniele JOLY

Chercheure associée, Centre migrations et citoyennetés de l'Ifri

...
03/04/2014
Par : Duval FERNANDES, Maria da CONSOLACAO GOMES de CASTRO, Silvana PENA KNUP

La seconde moitié du 20ème siècle constitue une période particulière dans l’histoire migratoire brésilienne : si le Brésil a jusqu’alors été un pays d’immigration, le déclin économique et le changement de perception des immigrés, qui constituent désormais un enjeu de sécurité intérieure,...

11/10/2012

The articles collected in this special issue set out to assess critically both aspects (making and representing the world) of national models from a comparative perspective, bringing together analysis of immigration countries in Europe (in the Netherlands, France and Britain) and settler...

24/07/2012
Par : Christophe BERTOSSI, Jan Willem DUYVENDAK, Martin A. SCHAIN

Plus souvent qu'autrement, la notion de modèle national d'intégration des immigrants est considérée comme allant de soi dans la recherche comparative. Ce type de raisonnement ne va cependant pas sans coûts sérieux pour les sciences sociales.

10
juin
2010
Jeudi 10 Juin 2010
de 09:00 à 16:00 - Interventions à l'extérieur

Colloque international organisé par Christophe Bertossi et Nancy Foner, en partenariat avec le Collegium de Lyon, le réseau français des instituts d'études avancées (RFIEA), l'agence nationale pour la recherche (ANR), le Social Science Research Council (SSRC)....

26/06/2018
Par : Matthieu TARDIS, interviewé par SudOuest.fr avec AFP

Chercheur à l’Institut français des relations internationales, Matthieu Tardis s’inquiète des "mesures d’exception" envisagées par l’Europe pour gérer les flux de migrants.  "Il faut arrêter de parler de crise migratoire", estime Matthieu Tardis, chercheur à l’Ifri (

22/06/2018
Par : Matthieu TARDIS, invité dans "Du Grain à moudre" sur France Culture

Le parcours chaotique de l'Aquarius des côtes italiennes à l'Espagne a montré l'extrême nervosité qui s'est emparée des classes politiques européennes sur les questions migratoires. La politisation de ces enjeux peut-elle déstabiliser durablement les pays européens ?

19/06/2018
Par : Matthieu TARDIS, cité sur BFMTV

De sa rhétorique de campagne au projet de loi débattu ce mardi au Sénat, Emmanuel Macron montre une évolution dans son discours sur l'immigration. "Ne renoncer à rien en particulier pour protéger les réfugiés, c’est notre devoir moral et c’est inscrit dans notre Constitution", déclarait...

17/01/2018
Par : Matthieu TARDIS, cité par Lise Verbeke sur France Culture

Environ 600 migrants sont toujours à Calais dans l’espoir de traverser la Manche pour rejoindre l’Angleterre. Un "London calling" qui les pousse à prendre d’énormes risques. Même s’ils sont moins nombreux, pourquoi le Royaume-Uni attire encore et toujours ?