Vous êtes ici

Russie / Eurasie

La cathédrale Saint-Basil et la tour Spasskaya du Kremlin de Moscou et le coucher de soleil d'été avec des nuages colorés

La Russie post-soviétique s'est progressivement affirmée comme une puissance impériale et anti-occidentale, représentant une menace pour l'indépendance de ses voisins eurasiatiques, ainsi que pour l'ordre international post-guerre froide. L’invasion de l’Ukraine déclenchée par le Kremlin le 24 février 2022 est le paroxysme de cette politique, dont les conséquences sont régionales et mondiales. Désormais coupée et isolée de l'espace euro-atlantique, la Russie cherche à approfondir son partenariat avec la Chine et à se tourner vers les mondes non-occidentaux, en Asie et en Afrique notamment. Dans l’espace eurasiatique, historiquement dominé par la Russie, la guerre amplifie les tendances centrifuges. La rapidité et la profondeur des transformations en cours exigent un suivi constant et précis des politiques intérieures et extérieures des pays de la zone.

Fondé en 2005 au sein de l’Ifri, le Centre Russie / Eurasie produit de la recherche et organise des débats sur la Russie, l’Europe orientale, l’Asie centrale et le Caucase du Sud. Il a pour objectif de comprendre et d'anticiper l'évolution de cette zone géographique complexe en pleine mutation pour enrichir le débat public en France et en Europe, et pour aider à la décision stratégique, politique et économique. Au fil du temps, le Centre Russie/Eurasie a développé un réseau de contacts issus des institutions et de la société civile dans les pays de l’espace eurasiatique, et a noué de multiples partenariats avec des instituts de recherche en Europe et à travers le monde.

Éditée par le Centre, la collection numérique Russie.Eurasie.Visions (anciennement Russie.Nei.Visions) est devenue une référence, dont les articles sont publiés en trois langues (français, anglais et russe). S’appuyant sur un réseau d’experts reconnus et sur des jeunes chercheurs prometteurs, elle offre des analyses originales destinées aux décideurs publics comme privés, aux chercheurs, ainsi qu’à des publics plus larges intéressés par la zone.

Tatiana KASTOUEVA-JEAN

Chercheur, Directrice du Centre Russie / Eurasie de l'Ifri

...
Dimitri MINIC

Chercheur, Centre Russie / Eurasie de l’Ifri

...
Anne SOUIN

Chargée de Projet, Centre Russie / Eurasie de l'Ifri

...
Pavel BAEV

Chercheur associé, Centre Russie / Eurasie de l'Ifri

...
Bobo LO

Chercheur associé, Centre Russie / Eurasie de l'Ifri

...
Julien NOCETTI

Chercheur associé, Centre Russie / Eurasie de l'Ifri et Centre géopolitique des technologies

...
Florian VIDAL

Chercheur associé, Centre Russie / Eurasie de l'Ifri

...
15/09/2023

Les présidents russe et chinois se sont récemment rencontrés à Moscou. En dépit des sanctions politiques et économiques décidées par l’Occident à l’encontre de la Russie, Pékin ne renonce pas à son partenariat avec Moscou. La Chine semble au contraire confirmer son soutien à la Russie et à...

25/07/2023

Après le premier forum d’affaires russo-africain en 2011, le sommet Russie/Afrique de Sotchi en 2019 qui avait réuni 43 des 54 chefs d’État et de gouvernement africains avait officialisé en grande pompe le retour de la Russie sur le continent. Précédé par une intense préparation diplomatique,...

15/04/2023

Si l’invasion de l’Ukraine le 24 février 2022 a surpris certains observateurs, elle ne fut pas un coup de tonnerre dans un ciel serein. Le pays n’a jamais vraiment cessé d’être, aux yeux de son puissant voisin, la « petite Russie », une région destinée à revenir dans le giron de Moscou malgré...

12/04/2023
Par : Leslie PALTI-GUZMAN, Marc-Antoine EYL-MAZZEGA

L'année 2022 a été le théâtre privilégié de la militarisation de l'énergie. Suite à son effondrement géopolitique, la Russie a entrepris sa propre amputation gazière. Le pays est passé du statut de superpuissance énergétique à celle de puissance affaiblie, avec des perspectives incertaines et...

27
oct
2022
Jeudi 27 Octobre 2022
de 09:00 à 10:30 - Séminaires et tables rondes

Après huit mois de guerre, alors que l’armée russe perd du terrain, la mobilisation chaotique menée par Moscou accélère l’érosion du (relatif) consensus national autour de l’« opération spéciale ». Comment les élites russes se préparent-elles à un éventuel échec militaire ? Le...

17
oct
2022
Lundi 17 Octobre 2022
à 16:00 - Interventions à l'extérieur

L’invasion russe de l’Ukraine, le 24 février 2022, a marqué le retour de la guerre inter-étatique en Europe et a constitué un tournant dans les relations internationales contemporaines. Cette guerre a d’ores et déjà un impact mondial. Ses conséquences sont en effet multiples :...

12
juil
2022
Mardi 12 Juillet 2022
de 12:30 à 14:00 - Visioconférences

Un débat autour de Stefano Sannino, secrétaire général du Service européen pour l’action extérieure. Près de 5 mois après le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, il est encore bien difficile d’évaluer ce à quoi le monde de demain pourra ressembler.

17
juin
2022
Vendredi 17 Juin 2022
de 08:30 à 10:00 - Conférences

Dès 2019, le nouveau président de la République du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokayev, a annoncé des réformes visant à renforcer les pouvoirs du Parlement et à accroître le rôle de la société civile dans la conduite des affaires politiques et économiques du pays.

09
juin
2022
Jeudi 09 Juin 2022
de 12:30 à 14:00 - Conférences

L’Ifri et le German Council on Foreign Relations (DGAP) organisent ensemble avec Chatham House, Istituto Affari Internazionali (IAI) et Open Society Foundations, un événement virtuel sur l’évolution des politiques étrangères face à la guerre en Ukraine.

31
mai
2022
Mardi 31 Mai 2022
de 09:00 à 09:30 - Visioconférences

La guerre en Ukraine a produit de multiples conséquences géopolitiques et économiques en Asie centrale. Comment les républiques centrasiatiques (Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan) réagissent-elles à l’invasion russe de l’Ukraine ? Comment la région se...

13/04/2024
Par : Dimitri MINIC, cité par Andrius Balčiūnas dans LRT (Lithuanie)

La crainte que la Russie n'utilise des armes nucléaires - si ce n'est pas dans le cadre de la guerre en Ukraine, mais dans un éventuel conflit contre l'OTAN - paralyse l'Occident. C'est pourquoi un certain nombre de pays européens s'empressent de souligner qu'ils n'enverront pas de troupes en...

01/04/2024
Par : Dimitri MINIC, cité par Valentin Marcinkowski dans La Dépêche

Deux après le début de la guerre en Ukraine, les autres pays voisins de Moscou s’inquiètent de plus en plus de la possibilité d’une guerre avec la Russie. Décryptage avec Dimitri Minic, chercheur au centre Russie/Eurasie de l’Ifri.

31/03/2024
Par : Dimitri MINIC, cité par Lucile Descamps et Robin Korda dans Le Parisien

La Russie multiplie les provocations contre Varsovie. En début de semaine, un missile a survolé pendant quelques secondes l’espace aérien polonais. Le président russe est aussi coutumier des mises en garde à l’égard des dirigeants de l’Estonie, de la Lettonie et de la Lituanie.

27/03/2024
Par : Dimitri MINIC, tribune parue dans Le Monde

En laissant entendre que l’Ukraine serait impliquée dans le massacre du Crocus City Hall, pourtant revendiqué par l’organisation État islamique, Vladimir Poutine perpétue la logique d’une élite politico-militaire qui accuse l’Occident de tous les maux, analyse

24/03/2024
Par : Dimitri MINIC, interviewé par Lola Ovarlez dans l’Opinion

Concentrés sur l’Ukraine, les services de renseignement russes n’ont pas anticipé une l’attaque de l’Etat Islamique. Mais par défiance, le Kremlin aussi est resté aveugle face aux alertes américaines.

...
23/03/2024
Par : Dimitri MINIC, interviewé par Christophe Gueugneau pour Mediapart

Au lendemain de l’attentat dans la banlieue de Moscou, revendiqué par l’État islamique, le président russe a pointé la responsabilité de l’Ukraine. Pour le chercheur Dimitri Minic, de l’Ifri, Poutine pourrait en profiter pour « durcir encore la guerre contre l’Occident ».

...
22/03/2024
Par : Dimitri MINIC, cité par Jean Dohmen dans Eva Rammeloo dans Het Financieele Dagblad (« Le Journal Financier ») (version originale en néerlandais)

Emmanuel Macron se présente de plus en plus comme le chef militaire de l'Europe. Le président français tente de prendre l'initiative et de combler le vide créé par le fait que l'Europe n'est plus assurée du soutien des États-Unis.