Vous êtes ici

Politiques migratoires européennes

Visuel_axe_migrations_europe

Depuis 2015, les questions migratoires sont au centre des débats européens exacerbant les divergences et les tensions entre les États membres de l’Union européenne. La construction d’une politique commune d’asile et d’immigration depuis 1999 n’a pas empêché la succession de crises autour des arrivées irrégulières sur les côtes européennes, les opérations de sauvetage en mer, la répartition des demandeurs d’asile ou la gestion des frontières internes et externes de l’Union européenne. Ces crises révèlent les pannes de la construction européenne et la mise en péril du principe de solidarité européenne. Face à ces blocages institutionnels internes, le cœur des politiques migratoires s’est déplacé à l’extérieur des frontières de l’UE par le biais d’accords avec les pays tiers (Turquie, Maroc, Libye, Niger…). En transférant à ces pays la gestion des flux migratoires, ces politiques perturbent d’autres systèmes migratoires régionaux, notamment dans l’espace subsaharien.

 

À travers la publication de notes, l’organisation de conférences et des coopérations avec des experts et chercheurs d’Europe et d’Afrique, le Centre migrations et citoyennetés de l’Ifri propose une analyse des politiques européennes d’asile et d’immigration en abordant les problématiques suivantes :

 

  • L’impact des négociations sur les politiques d’asile et d’immigration sur la construction du projet européen ;
  • La place des collectivités locales, des villes et de la société civile dans les politiques européennes d’asile et d’immigration ;
  • La place des questions migratoires dans les relations extérieures de l’Union européenne ;
  • L’impact de la dimension externe des politiques européennes sur les systèmes migratoires régionaux.

 

Christophe BERTOSSI

Chercheur (HDR), Directeur du Centre migrations et citoyennetés de l'Ifri

...
Matthieu TARDIS

Chercheur au Centre migrations et citoyennetés de l'Ifri

...

Aucun résultat

Aucun résultat

17/01/2018
Par : Matthieu TARDIS, cité par Lise Verbeke sur France Culture

Environ 600 migrants sont toujours à Calais dans l’espoir de traverser la Manche pour rejoindre l’Angleterre. Un "London calling" qui les pousse à prendre d’énormes risques. Même s’ils sont moins nombreux, pourquoi le Royaume-Uni attire encore et toujours ?

01/12/2017
Par : Matthieu TARDIS, interviewé par African Medias (AFP)

Les “opérations d’évacuation d’urgence”, annoncées par Emmanuel Macron pour sortir de Libye des victimes de trafiquants paraissent “très compliquées” sur le plan logistique, selon Matthieu Tardis, chercheur au Centre migrations et citoyennetés de l'Ifri.

23/06/2017
Par : Matthieu TARDIS, interrogé par Claire Gallen (AFP)

Malgré le démantèlement de la "Jungle", l'attrait de Calais (Pas-de-Calais) est "difficilement évitable" pour les migrants, dont beaucoup rêvent de la Grande-Bretagne toute proche, estime Matthieu Tardis, chercheur au centre "Migrations et citoyennetés" de l'Ifri

31/01/2017
Par : Matthieu TARDIS, cité par Jean-Baptiste François dans La Croix

L’Union européenne a vivement critiqué le décret de Donald Trump fermant l’entrée des États-Unis à des ressortissants de pays à majorité musulmane. Malgré cette fermeture sensible, les États-Unis resteront cette année le principal acteur de la réinstallation des réfugiés sur son sol.